Un agenda caché d' Emmanuel Macron lors de sa visite à Bouaké ?

Emmanuel Macron sur le site du Bombardement de Bouaké ?

Emmanuel Macron sur le site du Bombardement de Bouaké ?
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 décembre 2019 à 07:00 | mis à jour le 20 décembre 2019 à 07:00

Emmanuel Macron se rendra à Bouaké lors de sa visite de travail en Côte d'Ivoire. Outre les raisons officielles du déplacement du président français dans la capitale du Gbêkê, n'y a-t-il pas un autre agenda ?

Emmanuel Macron sur le site du Bombardement de Bouaké ?

Emmanuel Macron sera en visite d'amitié et de travail en Côte d'Ivoire du 20 au 22 décembre 2019. Le calendrier est bien chargé pour le Président français qui mettra un point d'honneur avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à renforcer davantage la coopération franco-ivoirienne. Après le programme très fourni d'Abidjan, le chef d'Etat français se rendra à Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire.

Aussi, pour le déplacement de la capitale du Gbêkê, le Président Macron a-t-il prévu sur son agenda la pose de la première pierre du Marché de gros, ainsi qu'une rencontre d'échanges avec les étudiants de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.

Cependant, il serait impensable voire impossible que le président français se rende dans cette ville ivoirienne sans se rendre sur le site du Bombardement de Bouaké en hommage aux militaires français tombés au champ d'honneur. Le 6 novembre 2004, lors de l'opération Dignité (César), deux Sukhoi de l'armée ivoirienne bombardaient le cantonnement de l'armée française à Bouaké, tuant neuf militaires français, un civil américain, et faisant 38 soldats blessés.

L'information n'est certes pas confirmée pour l'instant, mais in memoriam à ces soldats, le Président Macron pourrait se rendre sur le site de ce drame en raison du principe sacro-saint selon lequel la France n'oublie jamais ses morts au front. Géostratégie oblige, commente un journaliste ivoiro-camerounais.


Emmanuel Macron, faut-il le rappeler, se rendra dans la base française de l'ex-43e BIMA, au sud d'Abidjan, le 20 décembre 2019, pour célébrer le Réveillon de Noël en compagnie des militaires des Forces françaises en Côte d'Ivoire (FFCI).




Articles les plus lus