Viré pour l'affaire Soro, M. Amoikon, l'ex-régisseur de la MACA, arrêté

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 février 2020 à 11:23 | mis à jour le 04 février 2020 à 11:23

Amoikon Monson, l’ex-régisseur de la Maison d’arrêt et de correction d’ Abidjan (MACA), aurait été arrêté pour «tentative de déstabilisation». Cette arrestation intervient moins d’un mois après son limogeage suite à l’affaire du transfert avorté des prisonniers pro-soro vers d’autres pénitenciers dans la nuit du 7 au 8 janvier 2020.

"Affaire Soro" : Amoikon Monson , ex-régisseur de la MACA arrêté pour déstabilisation ?

«Amoikon Monson, le régisseur de la MACA qui avait été limogé pour avoir refusé de livrer les détenus pro-Soro en pleine nuit aux escadrons de la mort, vient d'être arrêté ce matin (lundi) pour "tentative de déstabilisation », a alerté Moussa Traoré, le responsable de la communication de l’ancien chef du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, sur les réseaux sociaux.

Il y a quelques jours, Amoikon Monson, alors régisseur de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, était contraint de libérer son « tabouret » au profit de Koné Bleman, après qu'il s'est opposé au transfèrement ''sans documents administratifs" des députés Alain Lobognon, Soro Kanigui, Kone Tehfhour, Souleymane Kamaraté et autres détenus pro-Soro vers d'autres lieux de détention.

Dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 janvier 2020, rappelons-le, un contingent de la Force de Recherche et d’Assistance de Police (FRAP) a fait irruption dans les locaux de la MACA pour extrader des détenus proches de Guillaume Soro, incarcérés pour atteinte à l’autorité de l’État, tentative de trouble à l’ordre public et divulgation de fausses informations.


Le régisseur avait exigé des documents officiels de l’autorité compétente avant d'autoriser le transfert des prisonniers. Finalement, le transfèrement a eu lieu dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 janvier 2020, conformément aux exigences du sieur Amoikon Monson. L’ancien ministre des Sports et député de Fresco, Alain Lobognon, et ses compagnons de lutte ont été transférés vers d'autres prisons du pays.