Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 27 février 2020

Titrologie, "Soro approché par plusieurs émissaires du pouvoir"

Titrologie du 27 février 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 27 février 2020 à 07:25 | mis à jour le 27 février 2020 à 08:12

La Titrologie de ce 27 février 2020 fait des révélations à propos des tractations entre le camp Ouattara et celui de Soro. Mabri Toikeusse a également donné sa position à propos de sa candidature à l'élection présidentielle de 2020

Titrologie, "Soro approché par plusieurs émissaires du pouvoir"

Jeudi 27 février 2020, les journaux ivoiriens ont passé en revue la fraîche actualité du pays, faite de rebondissements et de révélations aussi croustillante les unes que les autres.

L'Inter donne le ton de la titrologie de ce jour par un reveil des réligieux quant à la situation socio-politique en Côte d'Ivoire. "Nous ne devons pas nous taire devant les dérives", clame l'Abbé Norbert Abékan. Et l'Imam Cissé Djiguiba de renchérir : "Le rôle des réligieux ne se discute plus." Monseigneur Alexis Touably déclare pour sa part sur Le Nouveau Réveil : "Sous les firmaments, tous est changement, tout passe."

Alors qu'Adama "Bictogo évalue les ministres et DG" sur L'expression, Générations nouvelles, accuse le "RHDP d'exporter la violence à Paris". Notre Voie, donne plus de précisions dans cette affaire en barrant à sa Une : "Un pro-Soro bastonné à Paris hier, Kobenan Adjoumani accusé d'agression."

Soir Info, fait état de ce que "Soro est approché par plusieurs émissaires du régime". D'où "Le gros embarras de Guillaume Soro" révélé par Le Sursaut.

Soupçonné de vouloir candidater à la Présidentielle de 2020, Albert Toikeusse Mabri se défend sur Le Patriote : "Je n'ai fait aucune déclaration." Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, par ailleurs 2e Vice-Président du RHDP, martèle dans les colonnes de Le Rassemblement : "Ce n'est pas moi qui l'ai annoncé." Avant de préciser : "Je m'inscris dans le calendrier du président" Alassane Ouattara.

Le Quotidien d'Abidjan, fait état "du nouveau dans l'affaire Gbagbo". Le Temps, évoque pour sa part "Tout sur l'audience des pro-Soro". Pendant ce temps, "La police est en conclave à Yamoussoukro", annonce La Gazette.

A propos de la vive polémique autour des nouvelles cartes nationales d'identité, Le Matin, revèle : "CNI : 4 000 unités mobiles pour enrôler tous les Ivoiriens." Et le ministre Sidiki Diakité de rassurer ses compatriotes sur l'opération : "Les populations pourront se faire enrôler, même dans les supermarchés", titre Le Jour. Avant d'ajouter sur L'Intelligent d'Abidjan : "Pas nécessaire de s'aligner de 4 heures du matin à 18 heures."


Le Nouveau Courrier, révèle "Les dessous de la visite éclaire de Sarkozy et Bensouda à Abidjan". Sur le quotidien Aujourd'hui, Pulchérie Gbalet martèle : "L'opposition dévrait être plus réactive."

Super Sport ferme la page de la titrologie de ce jeudi par une note sportive. "Ces entraineurs qui vulent prendre les Eléphants", titre le tabloïd, avant d'ouvrir une lucarne sur les pros ivoiriens engagés dans l'Europa league : "Pépé, Bailly et Dély Simon en attraction."



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
03
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat, en pleurs: Les raisons