Stéphane Kipré invite Ouattara à mettre fin à son confinement de luxe

Stéphane Kipré invite Ouattara à mettre fin à son confinement de luxe
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 30 mars 2020 à 15:29 | mis à jour le 30 mars 2020 à 15:40

Stéphane Kipré, président de l’Union des Nouvelles Générations, suit de très près l’évolution de la crise sanitaire en Côte d’Ivoire provoquée par la maladie à coronavirus.

Lutte contre le COVID-19: Ce que Stéphane Kipré propose à Alassane Ouattara

L’opposant au régime Ouattara, Stéphane Kipré, a encore fait des propositions allant dans le sens de la lutte contre la maladie à coronavirus.

Pour le président de l’UNG, en cette période de crise humanitaire due à la progression du Covid-19, les Ivoiriens dans leur ensemble ont plus besoin d’un « commandant de bord » qui supporte avec eux les sacrifices à consentir.

Stéphane Kipré a à cet effet conseillé au président Alassane Ouattara de quitter son confinement doré d’ Assinie afin de prendre part aux côtés de ses collaborateurs à la lutte contre la propagation de l’épidémie.

« Je voudrais conseiller de mettre fin au confinement de luxe du Chef de l’État et de ses proches à Assinie », a proposé le président de l’UNG. Au motif que cela est « immoral et décourageant » pour la population.

Le gendre de Laurent Gbagbo a par ailleurs invité Alassane Ouattara à faire une coupure budgétaire de 100 milliards de FCFA dans son budget de souveraineté estimé à 350 milliards, pour dit-il trouver des solutions idoines à cette crise.

Aussi a-t-il invité les autorités à « octroyer rapidement les autorisations nécessaires aux entreprises ivoiriennes capables de fabriquer les médicaments à base de chloroquine et adopter le traitement à la chloroquine comme protocole au lieu de tergiverser en la recommandant seulement dans les cas graves ».

Le président de l’Union des Nouvelles générations, souhaite que le gouvernement fasse sans delai la commande de lits de réanimation afin de tripler la capacité actuelle passant ainsi de 50 à 150 lits minimum.


Il souhaite aussi la prise en charge par l’État des factures d’eau et d’électricité sur toute l’étendue du territoire pour les mois de mars et avril.

La Côte d’Ivoire compte depuis dimanche 29 mars 2020, 165 cas de patients testés positifs au Covid-19. Et le taux de contamination s’accroît à une vitesse fulgurante depuis une semaine.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Davido accusé d'avoir tué 3 de ses amis pour un rituel