Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 02 avril 2020

Titrologie : Coronavirus "Les mesures d'envergure du Premier ministre"

Titrologie du jeudi 2 avril 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 02 avril 2020 à 09:22 | mis à jour le 02 avril 2020 à 09:53

La Titrologie du 02 avril 2020 revient sur les mesures prisent par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour combattre le coronavirus. D'autres journaux ivoiriens reviennent sur la libération de Jacques Mangoua et les éventuelles poursuites contre Assoa Adou.

Titrologie : Coronavirus "Les mesures d'envergure du Premier ministre"

Le coronavirus occupe une large partie de la Titrologie de ce jeudi. La presse de Côte d'Ivoire fait un large échos sur les mesures prises par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour contrer la pandémie. "1 700 milliards pour contrer le Covid-19, déclare d'entrée Le Matin. "Le 1er ministre annonce des mesures d'envergure", indique la Gazette.

Il s'agit pour Le Patriote, de "21 mesures fortes pour soulager les Ivoiriens". Quant Le Rassemblement titre : "Gon annonce des mesures rassurantes." Et L'Inter, d'ajouter : "Les mesures fortes du gouvernement pour soulager les populations." Pour la prise en charge des factures CIE-SODECI, Le Mandat précise : "Voici les personnes qui sont concernées."

Le Jour Plus croit savoir que "Toutes les préoccupations prises en compte par AGC". Et pourtant, Le Nouveau Réveil dit "Merci à Gon, mais c'est insuffisant". Pour Le Bélier, "Gon coulibaly prend des mesures bancales". Dans la lutte contre le coronavirus, "Un Pasteur et ses fidèles arrêtés en plein culte", revèle Soir Info. Dernière Heure, croit savoir que "Les mesures d'Amadou Gon ne plaisent pas aux Ivoiriens".

L'Inter, fait la lumière sur "Ce qui se passe au CHU de Yopougon" pour la lutte contre le coronavirus. Dans les colonnes du Sursaut, le Préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, indique : "Des mesures inhabituelles et difficiles sont prises." Pour la guerre déclarée à l'ennémi invisible Covid-19, L'Essor ivoirien est formel : "Alassane Ouattara, un grand président!"

Le Nouveau Courrier revient sur le discours de Guillaume Soro : "Libérez Gbagbo et Blé Goudé!" interpelle l'ancien Président de l'Assemblée nationale. Le Temps revèle pour sa part "Les vraies raisons de la libération de Mangoua". A peine libéré, "Déjà des pressions sur Jacques Mangoua", indique Dernière Heure. Autre procès, autre décor. "Le régime veut-il renvoyer Assoa Adou en prison ?" s'interroge Le Nouveau Courrier.