Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 4 avril 2020

Titrologie : "Qui en veut à la vie de Mabri ?"

La Titrologie du 4 avril 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 04 avril 2020 à 07:55 | mis à jour le 04 avril 2020 à 08:21

La titrologie de ce samedi 4 avril 2020 fait un large échos de l'application des mesures prises par le gouvernement ivoirien pour contrer le coronavirus. L'accident d'un véhicule du cortège du ministre Mabri continue de susciter des interrogations dans les journaux ivoiriens.

Titrologie : "Qui en veut à la vie de Mabri ?"

La Côte d'Ivoire compte à ce jour 218 cas confirmés de coronavirus. Cette envolée du nombre des personnes infectées est tient notamment de plusieurs causes. "Gon Coulibaly rattrapé par la vérité", accuse Le Bélier intrépide. "Marché et transport en commun, on prend trop de risques !" reconnaît Le Patriote. Poursuivant, le journal proche du pouvoir explique "Comment le gouvernement veut sauver l'école ivoirienne", et la ministre Kandia Camara de marteler que "L'année blanche n'est pas envisageable".

Cependant, face à la propagation du Covid-19 à l'intérieur du pays, Le Nouveau Réveil, s'interroge : "Comment pister et retrouver les ex-confinés partis d'Abidjan ?" L'Inter révèle toutefois : "Un homme testé positif à Abidjan rattrapé à Bouaké." "Des binguistes suspects en fuite à l'intérieur du pays, ramenés à Abidjan", note pour sa part Soir Info, avant de faire cette triste révélation : "Plusieurs morts en plein couvre-feu."

"Le ministre Adama Coulibaly explique le plan de soutien économique" dans les colonnes de Le Matin. "La Banque mondiale octroie plus de 118 milliards de FCFA à la Côte d'Ivoire", apprend-on de Soir info. L'Inter ajoute pour sa part que le gouverneur d'Abidjan "Mambé offre 719 millions FCFA en matériels et vivres", avant d'ouvrir une lucarne sur "Le grand geste d'Amichia François dans la lutte contre le Covid-19".

Soir Info revient sur l'accident de la circulation dont ont été victimes des proche du ministre Albert Toikeusse Mabri. "Le chef de protocole de Mabri tué. Son chef de cabinet grièvement blessé", précise le journal. Le Nouveau Réveil évoque pour sa part "les circonstances de l'accident qui a tué le protocole de Mabri". Le Bélier intrépide, s'interroge cependant sur cet accident du cortège du ministre de l'Enseignement supérieur qui est en passe de tourner casaque au RHDP unifié, le parti d'Alassane Ouattara : "Qui en veut à la vie de Mabri ?"

La Titrologie de ce samedi s'achève sur cette uppercut de Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle de 2020, à ses adversaires : "L'ensorcellement, c'est de faire croire qu'on peut tout faire..."