Condamné à 20 ans, Guillaume Soro : « C'est un non-évènement »

Guillaume Soro réagit à sa condamnation

Guillaume Soro réagit à sa condamnation
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 28 avril 2020 à 18:32 | mis à jour le 28 avril 2020 à 19:03

Guillaume Soro a écopé de 20 ans d'emprisonnement pour détournement de deniers publics. Pour le Président de GPS, cette condamnation est un non-évènement, qui ne saurait entraver sa candidature à la prochaine présidentielle.

Guillaume Soro réagit à sa condamnation

28 avril 2020, le tribunal correctionnel d'Abidjan Plateau s'est prononcé sur l'affaire de détournement de deniers publics et recel imputé à Guillaume Soro. Alors que certaines rumeurs annonçaient le report de ce procès, le verdict est bel et bien tombé comme un couperet sur l'ancien Président de l'Assemblée nationale ivoirienne.

« 20 ans de prison ferme, 4.5 milliards FCFA d'amende et 5 années de privation de ses droits civiques », telles sont les peines infligées par le juge au Président de Générations et peuples solidaires (GPS). Pour les avocats de la défense, ce jugement rendu en catimini n'a pour unique objectif qu'à « rendre inéligible ».

L'ancien Chef du Parlement ne l'entend pour autant pas de cette oreille. Réagissant à ce verdict sur les réseaux sociaux, Soro Kigbafori Guillaume a déclaré :

« Je considère ce verdict comme un non-évènement, je maintiens ma candidature et je demande à tous mes partisans de demeurer mobilisés et de continuer le travail de mobilisation. Nous gagnerons la prochaine élection présidentielle, c'est une certitude. »

Notons que la Cour africaine avait rendu une ordonnance dans laquelle elle appelle les autorités ivoiriennes à suspendre les poursuites contre Guillaume Soro et ses proches.


Cependant, le gouvernement ivoirien, par la voix de son porte-parole, avait déclaré : « Le Gouvernement n’a pas de commentaire à faire sur cette décision. Les procédures internes restent en cours. »




Articles les plus lus