Décès Boikary Fofana: Les évêques pleurent avec les musulmans

Les évêques catholiques pleurent Cheick Aimah Boikary Fofana
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 mai 2020 à 18:48 | mis à jour le 20 mai 2020 à 19:22

La nouvelle du décès du Cheick Aimah Boikary Fofana survenue le dimanche 17 mai 2020 continue de créer la tristesse et la consternation en Côte d'Ivoire. Dans un communiqué publié le lundi 18 mai 2020, la Conférence des évêques catholiques de Côte d'Ivoire a exprimé toutes ses condoléances à la communauté musulmane à la suite de la disparition du président du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM).

Les évêques catholiques pleurent Cheick Aimah Boikary Fofana

Le dimanche 17 mai 2020, la communauté musulmane a été frappée par la disparition du Cheick Aimah Boikary Fofana. "Le Bureau éxécutif national du COSIM a le profond regret d'annoncer le décès ce dimanche 17 mai 2020 de Cheickoul Aima Boikary Fofana, son président et guide de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire des suites d'une courte maladie. Le COSIM rend toute la Louange à Allah qui décide de chaque chose en son temps et invite tous les croyants à formuler des prières ardentes pour le repos du Cheickoul Aïma. Qu'Allah lui fasse miséricorde et illumine sa tombe", indiquait un communiqué de l'autorité musulmane.

La Conférence des évêques catholiques de Côte d'Ivoire a apporté sa compassion à la communauté musulmane dans cette douloureuse épreuve. Dans une note, elle indique que "c'est avec une tristesse profonde" qu'elle a appris le décès de Cheick Aima Boikary Fofana. Les évêques catholiques ont exprimé leurs "sincères condoléances aux familles biologiques et religieuse de l'illustre défunt, ainsi qu'à tous ceux qui l'ont connu et aimé". Ils ont aussi assuré "toute la communauté musulmane de Côte d'Ivoire de leur proximité spirituel en cette douloureuse circonstance".


Cheick Aima Boikary Fofana a vu le jour le 21 février 1934 dans la commune d'Adjamé. Il a joué un rôle important dans l'organisation de la communauté musulmane de Côte d'Ivoire. L'ex-président du COSIM a été inhumé le mardi 19 mai 2020 au cimetière de Williamsville dans la stricte intimité familiale.