À 5 mois de la présidentielle : Adjoumani défie Bédié à Daoukro

Adjoumani affronte Henri Konan Bédié sur ses bases
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 mai 2020 à 18:48 | mis à jour le 22 mai 2020 à 09:14

Kobenan Kouassi Adjoumani a débarqué à Daoukro, dans le fief d'Henri Konan Bédié, le jeudi 21 mai 2020. Sur la terre natale du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), le ministre de l'Agriculture et du Développement durable va pour porter aux populations le message de fraternité, de paix et de cohésion d'Amadou Gon Coulibaly, le candidat du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Adjoumani affronte Henri Konan Bédié sur ses bases

Le ministre ivoirien de l'Agriculture et du Développement durable faisait partie des fidèles d'Henri Konan Bédié avant de déposer ses valises au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. En effet, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui a fait ses débuts politiques au sein du MEECI (Mouvement des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire), a été pendant longtemps l'une des figures de proue du Parti démocratique de Côte d'Ivoire.

Il a même été vice-président du groupe parlementaire PDCI-RDA de 2000 à 2002. L'homme a également fait partie du Bureau politique du parti fondé en 1946. Quand survient la discorde entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié, Kobenan Kouassi Adjoumani choisit de rejoindre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix.

Henri Konan Bédié reproche à son "jeune frère" de ne pas vouloir l'alternance politique en 2020 comme il a promis au PDCI. De l'autre côté, Alassane Ouattara assure qu'il n'a jamais pris un tel engagement. Les deux hommes se brouillent. Le natif de Daoukro quitte le navire...sans Adjoumani. En effet, ce dernier préfère demeurer auprès des houphouëtistes. Cela lui vaut d'être évincé du plus vieux parti politique de Côte d'Ivoire.


En débarquant à Daoukro, le village natal d'Henri Konan Bédié, le jeudi 21 mai 2020, le ministre de l'Agriculture et du Développement durable lance un véritable défi à son ancien patron. Même si Kobenan Kouassi Adjoumani soutient qu'il séjourne dans ladite localité "pour porter aux populations le message de fraternité, de paix et de cohésion" d' Amadou Gon Coulibaly, on sait que sa présence à Daoukro a un relent de duel entre le PDCI et le RHDP dans le fief de Bédié.