Football : Koné Cheick Oumar dit ses vérités aux dirigeants ivoiriens

Koné Cheick Oumar s'adresse aux dirigeants de clubs
Par K. Richard Kouassi
Publié le 29 juin 2020 à 10:13 | mis à jour le 29 juin 2020 à 12:34

Koné Cheick Oumar a longtemps été au-devant de la scène sportive ivoirienne. L'ex-dirigeant de l'Africa Sports avait ouvertement affiché son ambition de faire du grand rival de l'Asec Mimosas le Real Madrid d'Afrique. Des années plus tard, l'homme semble un peu en retrait, mais a toujours un regard sur le football ivoirien. Dans une publication sur sa page Facebook, "Konéco" a laissé un message aux dirigeants de clubs.

Koné Cheick Oumar s'adresse aux dirigeants de clubs

En Côte d'Ivoire, le successeur de Sidy Diallo à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF) sera connu dans quelques mois. Initialement prévue le 22 août 2020, l'élection du nouveau patron du ballon rond ivoirien se tiendra le 5 septembre. L'assemblée générale ordinaire aura finalement lieu le 4 juillet. Didier Drogba, ancien capitaine des Éléphants, est en lice pour la conquête de la Maison de verre, le siège de la fédération. Il a en face de lui Sory Diabaté, fidèle compagnon de Sidy Diallo et actuel président de la Ligue professionnelle de football. L'ex-joueur de Chelsea devra également affronter Idriss Diallo, qui a longtemps été membre de la direction de la FIF.

A quelques mois de cette importante échéance pour le football local, Koné Cheick Oumar brise le silence. L'ancien homme fort de l'Africa Sports a tenu à se prononcer sur l'actualité footballistique. "Ivoiriens, ivoiriennes, Peuple de Côte d'Ivoire, Citoyens du monde entier, je vous salue. Bientôt notre si beau pays, connaîtra les élections au niveau de la fédération ivoirienne de football (FIF)", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux sans véritablement se prononcer sur les candidats.

Koné Cheick Oumar a préféré s'attarder sur l'arrêt du championnat national par la Fédération ivoirienne de football "compte tenu du corona et de ses effets". "La FIF a mis fin au championnat. Ce qui permet au Racing club d'abidjan d'être champion. Je félicite tout l'encadrement technique de ce club et le professionnalisme de leurs dirigeants", a poursuivi le dirigeant ivoirien.


Pour lui, le sacre du Racing club d'Abidjan (RCA) devrait interpeller les "acteurs et dirigeants du football à rejeter la voie de l'improvisation et de l'amateurisme". Koné Cheick Oumar a appelé ses pairs à rester concentrés. En clair, Koné Cheick Oumar milite pour que les clubs ivoiriens développent des projets sportifs.