AG de la FIF, Didier Drogba: « Il s’est passé beaucoup de choses… »

Didier Drogba a participé à sa première Assemblée générale
Par Abraham KOUASSI
Publié le 05 juillet 2020 à 17:20 | mis à jour le 05 juillet 2020 à 17:20

Candidat déclaré à la présidence de la Fédération ivoirienne de football, Didier Drogba a pris part à l’Assemblée générale ordinaire de l’instance samedi à Yamoussoukro. L’ancien capitaine des Eléphants y est allé de son commentaire à la fin de la réunion.

Première expérience pour Didier Drogba

C’était sans doute l’Assemblée générale ordinaire de la FIF la plus suivie par le grand public. Le samedi 4 juillet 2020, les membres de l’instance dirigeante du football en Côte d’Ivoire se sont retrouvés à Yamoussoukro.

Candidat déclaré à l’élection de la présidence de la FIF, Didier Drogba a pris part à cette rencontre en qualité de délégué du 2 Plateaux FC. Au sortir de la rencontre, le meilleur buteur de l’histoire de la sélection ivoirienne a livré quelques détails sur l’assemblée de Yamoussoukro.

« Il s’est passé beaucoup de choses. C’était une assemblée très intéressante, enrichissante à tous les points de vue », a déclaré l’ancienne star de Chelsea. Pour Didier Drogba, la mise en place de la Commission électorale « qui sera importante dans le déroulé de l’élection », est le point saillant de cette réunion.

«C’était plutôt bonne ambiance. Il y a eu forcément des désaccords sur certains points. C’est tout le sens que prend une AG », a ajouté Didier Drogba.

Didier Drogba ne doute pas

Toujours en quête du parrainage d’un groupe d’intérêt, nécessaire à la validation de sa candidature, Didier Drogba s’est également exprimé sur son état d'esprit à deux mois de l’élection. L’attaquant passé par l’Olympique de Marseille, se dit serein et sûr de ses forces.

«Je pense qu’on ne se lance pas dans un challenge comme celui-là si on n’est pas sûr de ses forces, si on n’a pas les atouts nécessaires », a précisé l’ancien attaquant. Didier Drogba en a profité pour partager un pan de ses ambitions pour la fédération.


A l’en croire, il s’agira de mettre en avant la dimension «football-business » et la « vision sociale ». « C’est le sport du peuple, c’est le sport roi. C’est un sport qui rassemble. Ces dernières années, la fédération a été divisée et je trouve bien que Sidy Diallo, le président, cherche à partir sur une meilleure note », a ajouté le candidat.

L’AG, faut-t-il le préciser, s’est déroulée de 10h à 17h30 en présence des trois candidats déclarés à la présidence de la FIF.