RHDP : Gon décédé, Alassane Ouattara en route pour un 3e mandat ?

Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara, partira partira pas ?

Alassane Ouattara, président ivoirien
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 juillet 2020 à 16:32 | mis à jour le 10 juillet 2020 à 18:15

Alassane Ouattara avait décidé de prendre sa retraite politique en passant la main à une nouvelle génération. Mais après le décès d'Amadou Gon Coulibaly, son successeur désigné, le président ivoirien pourrait bien revenir sur sa décision.

Présidentielle 2020 : Alassane Ouattara, partira partira pas ?

5 mars 2020, devant le Congrès réuni pour la première fois à Yamoussoukro, Alassane Ouattara déclarait solennellement : « Je ne souhaite pas me représenter à un nouveau mandat. » Avant d'ajouter : « J'ai décidé de ne pas être candidat à l'élection présidentielle et de transférer le pouvoir à une jeune génération. » Cette décision avait été saluée à travers le monde, et le Président français Emmanuel Macron avait alors tweeté : « Je salue la décision historique du Président Alassane Ouattara, homme de parole et homme d’État, de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce soir, la Côte d’Ivoire donne l’exemple. »

Cependant, Amadou Gon Coulibaly, désigné le 12 mars, lors du Conseil politique du RHDP en tant que candidat de la majorité présidentielle, est décédé le 8 juillet dernier. Et ce, à moins de quatre mois de l'élection présidentielle de 2020. En pareille situation, il faudra parer au plus pressé pour se trouver un autre cheval sur lequel miser dans cette ambition de conserver le pouvoir d'État.

Adama Bictogo, Directeur exécutif du RHDP unifié, a d'ores et déjà annoncé les couleurs en déclarant : « Toutes les options sont sur la table, y compris une nouvelle candidature du président Ouattara. » Avant de préciser : « Le président se doit d'écouter la base, mais la dernière décision lui reviendra. » L'heure est certes aux obsèques du défunt Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Mais il convient de s'interroger d'ores et déjà sur ce que décidera Alassane Ouattara.

Le Chef de l'État fera-t-il la passe à son Vice-Président Daniel Kablan Duncan; au ministre d'État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko; au Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi; au Président de l'Assemblée nationale, Amadou Soumahoro ? Ou à rebours, ADO reviendrait-il plutôt sur sa décision de prendre sa retraite politique en rempilant pour un troisième mandat ?

Quoi qu'il en soit, reconnait le ministre Bictogo « une candidature, ça se prépare », même s'il reste très confiant : « Nous sommes prêts, le parti est organisé sur le terrain, le maillage est établi. »


Notons toutefois qu'Alassane Ouattara, 78 ans, avait déclaré, lors de sa visite d'État dans la région du Hambol, que si ses congénères, notamment Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, sont candidats, alors, lui également le serait. Osera-t-il franchir le rubicond en se remettant dans la course au pouvoir ?




Articles les plus lus