Après le décès de Gon, Daniel Kablan Duncan quitte la Vice-Présidence

Daniel Kablan Duncan, démissionnaire de la Vice-Présidence pour convenances personnelles

Daniel Kablan Duncan remet sa démission à Alassane Ouattara
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 13 juillet 2020 à 13:37 | mis à jour le 13 juillet 2020 à 14:08

Daniel Kablan Duncan a rendu sa démission de son poste de Vice-Président de la République de Côte d'Ivoire. Cette rumeur, qui circulait ces derniers jours, a finalement été confirmée, ce lundi, par un communiqué lu par le Secrétaire général de la Présidence.

Daniel Kablan Duncan, démissionnaire de la Vice-Présidence pour "convenances personnelles"

« Qui donc a intérêt à distiller de fausses et infondées "informations " sur une soi-disant démission du Vice-Président de la République, M. Daniel Kablan DUNCAN, le très dévoué et fidèle collaborateur du président Alassane OUATTARA ? »

C'est par cette interrogation que Yao Noël, proche de Duncan, battait en brèche les rumeurs qui avaient envahi la place abidjanaise sur la démission du Vice-Président de la Côte d'Ivoire. « Totalement et archi faux, c'est un grossier mensonge et une laide affabulation », avait-il martelé.

Et pourtant, Patrich Achi a confirmé, dans un communiqué ce jour, que Daniel Kablan Duncan a bel et bien rendu sa démission au Président Alassane Ouattara. Après des regards furtifs, de gauche à droite et un long soupire, le Secrétaire général de la Présidence ivoirienne a déclaré :

« Le Vice-Président de la République, Monsieur Daniel Kablan Duncan, a remis au Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara, sa démission du poste de Vice-Président de la République pour des raisons de convenances personnelles. »

Notons que Duncan a adressé sa correspondance au Président Ouattara depuis le 27 février 2020. Aussi, revèle Patrick Achi, le Président Ouattara et son désormais Vice-Président ont-ils eu plusieurs entretiens, dont le dernier a eu lieu, le mardi 7 juillet dernier. Avant que le chef d'Etat ne prenne acte de cette démission, et ne signe le décret entérinant cette démission, le 8 juillet.


« Le Président de la République voudrait rendre hommage à un grand serviteur de l'Etat, un homme de devoir et d'engagement. Le Chef de l'Etat félicite Monsieur Daniel Kablan Duncan pour son importante contribution, à ses côtés, et au service de la Nation, successivement en tant que ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, Premier ministre, Chef du Gouvernement et Vice-Président », a ajouté Patrick Achi.

Cette démission intervient cinq jours après le décès d'Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre ivoirien et candidat du RHDP à la Présidentielle 2020. Le nom de Duncan ne figure d'ailleurs pas dans le communiqué publié par le journal gouvernemental Fraternité Matin, afférent au décès du Premier ministre.