Candidature de Didier Drogba: Cristina Dj implore les médecins

Didier Drogba espère avoir le soutien des médecins du sport
Par Abraham KOUASSI
Publié le 16 juillet 2020 à 08:50 | mis à jour le 16 juillet 2020 à 08:50

Didier Drogba est toujours en quête d’un parrainage pour la validation de sa candidature à l’élection de la présidence de la Fédération ivoirienne de football. L’ancien international ivoirien ne peut compter à ce jour que sur l’association des médecins.

Cristina DJ appelle au secours pour Didier Drogba

Auteure d’un single à succès à la gloire de Didier Drogba au début des années 2000, Cristina DJ est une artiste qui évolue dans le coupé-décalé. Loin des projecteurs ces dernières années, l’artiste est montée au créneau mercredi pour demander aux médecins du sport, seul groupement d’intérêts à ne pas s’être encore prononcé, de soutenir Didier Drogba.

Dans une vidéo, l’artiste s’est adressé dans un français bien ivoirien aux médecins du sport en indiquant que Didier Drogba est le candidat de l’avenir.

« Les médecins, pardonnez. Moi-même Cristina DJ, je vous demande pardon. Ne voyez pas La Côte d’Ivoire, voyez ce qui va se passer dans 10 ans (….). Les médecins, je vous demande pardon. Il faut qu’on soutienne Didier Drogba. L’heure est grave », a-t-elle souligné.

Surnommée la « Déesse Atalaku », Cristina DJ a critiqué les anciens coéquipiers de la star du football ivoiren qui ont choisi de ne pas soutenir sa candidature.

« Je suis abattue ce matin. Je suis déçue. Quand je vois des gens qui veulent mettre des batôns dans les roues (...) des gens comme Cyrille Domoraud, des gens comme Serey Dié (….) ».

Les joueurs locaux manifestent encore pour Didier Drogba

Avant ce soutien affiché sur les réseaux sociaux par l’artiste, une dizaine de joueurs évoluant dans les différents championnats ivoiriens se sont déportés en matinée à Cocody, près du siège de l’association des footballeurs ivoiriens (AFI).


La structure dont est membre Didier Drogba a choisi de parrainer le candidat Idriss Diallo. Et, cette décision passe mal auprès de ces athlètes.

Munis de sifflets, ils ont manifesté bruyamment en demandant au président de l’AFI, Cyrille Domoraud, de remettre le parrainage de la structure à l'ancien attaquant de Chelsea qu’ils considèrent comme « le candidat naturel » de l’AFI. La candidature de l’ex-capitaine des Eléphants n’a assurément pas fini de faire parler.