Titrologie du 30 juillet 2020 : Ouattara "Je ne vous ai jamais déçus"

Titrologie du 30 juillet 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 30 juillet 2020 à 08:05 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 08:32

La Titrologie de ce 30 juillet 2020 tourne principalement autour d'Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Les trois ténors de la politique ivoirienne s'affrontent d'ores et déjà par presse interposée en attendant les prochain round de la Présidentielle.

Titrologie : Henri Konan Bédié "Je me présente pour gagner"

A trois mois de l'élection présidentielle de 2020, les leaders des principaux partis politiques ivoiriens sont tous au front pour placer leur parti en pole position. Au RHDP, Alassane Ouattara a pris le soin de rassurer ses partisans lors du Conseil politique de la veille : "Je ne vous ai jamais déçus", a titré le Patriote. Et L'Expression, de renchérir : "Je ne vous decevrez jamais." Pour L'Essor ivoirien, "Pour la victoire, Ouattara est la potion magique du RHDP". Sauf que "Ouattara faut durer le suspense", fait noter Le Rassemblement. Avant que le président du RHDP ne déclare à nouveau à la une de Le Mandat : "Je tiens à la victoire du RHDP."

Henri Konan Bédié, lors d'une interview sur France 24, a cependant répliqué : "Je me présente pour gagner." Puis, le président du PDCI s'oppose à une candidature de son rival du RHDP. "Ouattara n'a pas droit à un 3e mandat", réagit le Sphinx de Daoukro à la première page de LG Infos. Avant d'ajouter dans les colonnes de Le Quotidien d'Abidjan : "Je me battrai pour instaurer la légalité." L'Héritage croit pour sa part savoir que "Bédié, le vrai chef, sort ses griffes."

De son côté, Laurent Gbagbo se bat pour rentrer au pays. L'Inter, indique à sa Une : "Retour en Côte d'Ivoire, ce que le pouvoir a décidé pour Gbagbo." Et le gouvernement ivoirien de se faire beaucoup plus explicite sur Le Temps : "Gbagbo recevra les documents." Le Quotidien d'Abidjan a toutefois une autre kecture de cette situation. "Enfin, le Gouvernement cède sous la pression", titre le tabloïd. Avant qu'Aujourd'hui, ne précise : "Gbagbo s'est simplifié son retour à Abidjan."

Sur le front sportif, tois autres candidats s'affrontent. A Sory Diabaté, Idriss Diallo et Didier Drogba, L'Essor ivoirien lance : "Candidats, approchez !". "Un bureau clandestin de correction de sujets découvert et demantelé", titre Soir Info, avant de révéler : "L'un des enseignants fraudeurs saute du 2e étage et se tue." Autre drame à Bingerville, où "Des chauffeurs ont été tabassés, des blessés graves avec des lèvres coupées", nous apprend le quotidien indépendant du groupe Olympe.