La marche de l’opposition contre le 3è mandat de Ouattara interdite

La marche de l’opposition contre le 3è mandat de Ouattara interdite
Par David Yala
Publié le 12 août 2020 à 23:18 | mis à jour le 12 août 2020 à 23:30

Prévue pour ce jeudi 13 août 2020, les marches éclatées de l'opposition pour protester contre la candidature du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre prochain, pourraient ne pas avoir lieu. Dans un communiqué dont Afrique-sur7.fr a reçu copie dans la soirée du mercredi, le ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation dit n'avoir reçu aucune demande en faveur d'une telle manifestation sur la place publique. En conséquence, ses services ne sauraient autoriser de telles marches à travers le pays. Autrement dit, l'opposition n'ayant pas respecté la procédure requise en pareille circonstance, elle n'a donc obtenu aucune autorisation permettant aux services de police d'encadrer les manifestants. Ci-dessous l'intégralité du communiqué du ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation.

Marche contre un 3è mandat de Ouattara: "Toutes les mesures seront prises pour garantir la sécurité et la libre circulation"

Il nous revient de façon récurrente que des membres de certains partis politiques et des organisations de la société civile envisagent de manifester sur la voie publique, ce jeudi 13 août 2020.

À ce jour, les services administratifs compétents n’ont fait l’objet d’aucune saisine de la part de formations politiques ou d’organisations de la société civile.

Pour rappel, les manifestations sur la voie publique sont soumises à des procédures administratives légales permettant de les encadrer et de garantir la sécurité des participants et des populations.

Par conséquent, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation informe les organisateurs des manifestations projetées ce jeudi 13 août 2020, que celles-ci, n’ayant pas respectées les procédures appropriées, ne sont pas autorisées.

Le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation invite au strict respect de cette décision et indique que toutes les mesures seront prises pour garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et des bien sur l’ensemble du territoire national.

Fait à Abidjan, le mercredi 12 août 2020


SIDIKI DIAKITE

Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisatio




Articles les plus lus