FIF: Malgré le blocage de Sidy Diallo, le camp Drogba confiant

FIF: Malgré le blocage de Sidy Diallo, le camp Drogba confiant
Par Mael Espoir
Publié le 17 août 2020 à 14:04 | mis à jour le 17 août 2020 à 14:04

Après l'annonce de la suspension de la Commission électorale chargée de l'élection du prochain président de la Fédération ivoirienne de football ( FIF), le directeur de compagne de Didier Drogba, Sinani Dosso, a rassuré les supporters de l'ancien capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire.

Sinani Dosso: ''La route est peut-être longue mais la victoire est certaine'' pour Drogba

Le feuilleton de l'élection du président de la Fédération ivoirienne de football ( FIF) a connu un énième rebondissement la semaine dernière. Alors que l'on s'attendait à ce que la Commission électorale dirigée par l'ancien ministre des Sports, René Diby, dévoile les noms des candidats retenus pour le scrutin du 5 septembre, le président sortant de la FIF, Sidy Diallo, a produit un communiqué dans lequel il a annoncé la suspension dudit comité.

Reprochant à René Diby et à l'ensemble des membres de la Commission électorale d'avoir violé le code électoral de l'instance dirigeante du football ivoirien, Sidy Diallo a bloqué le processus électoral. Il a donc convoqué une Assemblée générale extraordinaire le 29 août prochain pour la mise en place d'une nouvelle commission électorale.

Quant à Soumahoro Mamadou, membre de la Commission électorale suspendue par Sidy Diallo, il a révélé que la validation de la candidature de Didier Drogba est la principale raison de cette situation. «Si nous avions rejeté la candidature de Drogba, nous serions aujourd’hui la meilleure Commission Électorale au monde», a-t-il soutenu lors de l'émission La Grande Team diffusée sur La 3.

La réaction de Didier Drogba face à cette situation étant très attendue des observateurs, c'est finalement son directeur campagne, Dosso Sinani, qui est monté au créneau. Dans une publication sur son compte Facebook, le président de l'Entente sportive du Bafing, a rassuré que l'ancien buteur de Chelsea sortira victorieux de cette bataille.

''Comment comprendre tout cela ? Ce combat, jusqu'au bout, on le mènera. La route est peut-être longue mais la victoire est certaine. C'est une mission. Restons mobilisés pour nos droits. C'est notre devoir. Chacun à son niveau doit agir pour le changement, pour garantir l’intégrité et le développement du football ivoirien'', a-t-il exhorté.


Puis d'ajouter: ''Le ciel semble s’être assombri mais bientôt le soleil sera de retour, car seul le vrai gagne et je suis dans le vrai. Je me bats pour ce qui est juste. Ni mépris ni haine ne me feront reculer''.




Articles les plus lus