Vincent Toh Bi, ex-Préfet d'Abj, brise le silence, 48 h après sa démission

Par Jean Kelly Kouassi | Publié le 28 août 2020 à 19:01 | mis à jour le 28 août 2020 à 20:01

Préfet du Département d'Abidjan depuis le 6 août 2018, Vincent Toh Bi Irié est sorti de son silence, 48 h après l’annonce surprise de sa démission. Dans le message laissé sur sa page Facebook ce vendred 28 août 2020, le préfet hors grade donne les raisons qui ont motivé son départ.

Le Préfet hors grade Vincent Toh Bi Irié livre les raisons de son départ de la Préfecture d'Abidjan

Vincent Toh Bi Irié, le désormais ex-Préfet du Département d’Abidjan, est enfin sorti de son silence, seulement 48 h après l’annonce de sa démission surprise. C’est sur les réseaux sociaux où l’homme est connu pour être très actif, que l'administrateur civil a livré les raisons qui ont motivé sa décision de quitter les fonctions qu’il occupait depuis un peu plus de deux ans.

«Le mercredi 26 août 2020, j’ai présenté ma démission à ma hiérarchie », a-t-il déclaré, comme pour confirmer l'information de sa démission ébruitée par un média local mais jusque là perçue par beaucoup comme une simple rumeur. « Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : Merci et... au revoir », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Né à Dabou le 17 novembre 1969, c'est le 6 août 2018 que Vincent Toh Bi Irié a été nommé préfet de la ville d'Abidjan. Il a complètement rénové l’image du corps préfectoral en Côte d’Ivoire. Brillant communicateur, le Préfet hors grade s’était illustré de fort belle manière sur les réseaux sociaux à travers ses messages de sensibilisation, dans un langage accessible à toutes les couches sociales.

Vincent Toh Bi a été de tous les combats, notamment dans la lutte contre le phénomène des Gnambro, contre la propagation de la pandémie du Covid-19, mais également aux côtés de ses administrés durant les récentes pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale économique ivoirienne récemment. Ancien Directeur de Cabinet au Ministère de l’Intérieur sous Hamed Bakayoko, cet homme a très souvent brillé par ses initiatives en faveur de la tranquillité des Abidjanais.