Titrologie du 22 septembre: «Ouattara - Bédié, c'est totalement gâté»

Titrologie du 22 septembre 2020
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 septembre 2020 à 08:28 | mis à jour le 22 septembre 2020 à 08:46

La Titrologie de ce 22 septembre 2020 fait un large écho de la mission des Nations unies qui séjourne à Abidjan depuis, ce lundi, pour apaiser la tension politique à l'orée de la Présidentielle. Pouvoir et opposition continuent, chacun pour sa part, de fourbir ses armes afin de venir à bout de son adversaire.

Titrologie : « L'Ouest montagneux totalement paralysé, hier »

Le climat sociopolitique est très délétère à une quarantaine de jours du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. "Ouattara - Bédié, c'est complètement gâté", annonce d'entrée Soir Info. L'Ouest montagneux totalement paralysé, hier", poursuit Le Temps. Dans le même temps, "FPI et GPS d'accord pour des actions communes", annonce Notre Voie. Indésirables à Paris, les partisans de Ouattara chassés par la police française", indique pour sa part Le Quotidien d'Abidjan. "Pour le succès de la désobéissance civile, Soro travaille à l'unité d'action" au sein de l'opposition, révèle Générations Nouvelles. Avant que le président de GPS accuse à la une de Le Temps : "C'est Ouattara le problème." "Voici le coup que prépare Bédié", croit savoir L'Expression.

Eu égard à cette atmosphère de tension, "Les Nations unies préoccupées", titre L'Inter. "Un émissaire dépêché chez Ouattara, hier", poursuit le journal indépendant. Pour Notre Voie, il s'agit d' "une délégation de l'ONU en mission de sauvetage". Fraternité Matin, le journal gouvernemental, précise par ailleurs que dès l'entame de cette mission, "Les Nations unies invitent les acteurs politiques à la retenue." "Nous sommes préoccupés", confesse IBN Chambas, l'émissaire de l'ONU dans les colonnes de Le Temps.

Pour Le Nouveau Courrier, il s'agit des signes selon lesquels "le régime Ouattara totalement vomi". Quand Le Nouveau Réveil parle des "Vérités crues de l'ONU à Ouattara, Kuibiert et Koné Mamadou". Et pourtant, de l'appel à la désobéissance civile, Le Jour Plus conclut "un échec total pour Bédié, Soro, Mabri et Consorts". Avant que Le Matin rétorque : "L'ONU dit non à la violence et au discours de la haine." Pendant ce temps, il y a "des révélations sur le silence de KKB", souffle Le Mandat. Quoi qu'il en soit, pour Le Miroir d'Abidjan, "Ouattara a toutes les cartes en main". Même si le Bélmier intrépide indique que "Le Peuple répond à l'appel de l'opposition".

La célébration du cinquanténaire des relations diplomatiques entre la Côte d'Ivoire et le Vatican a émerveillé L'Intelligent d'Abidjan, qui plaque à sa une : "C'est la première fois en Afrique qu'un pape pose avec un chef d'Etat sur un timbre."





Articles les plus lus