CEI Koun-Fao: Tout est mélangé, le matériel électoral saccagé

CEI Koun-Fao: Tout est mélangé, le matériel électoral saccagé
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 30 octobre 2020 à 19:19 | mis à jour le 30 octobre 2020 à 19:19

Après Bongouanou et Daoukro en début de semaine, le siège local de la Commission électorale indépendante (CEI) de Koun-Fao, a reçu ce vendredi la visite des contestataires de la candidature du président Alassane Ouattara à un troisième mandat présidentiel, soit un jour avant la tenue du scrutin présidentiel.

Koun-Fao: Ordinateurs et cartes d'électeurs détruits au siège de la CEI

À la veille du scrutin présidentiel, les manifestations contre le 3e mandat d’Alassane Ouattara, continuent. Koun-Fao, localité située dans la région du Gontougo, est entrée dans la danse ce vendredi 30 octobre 2020.

Répondant au mot d’ordre de désobéissance civile, lancé par l’opposition, plusieurs jeunes surexcités ont pris d’assaut, très tôt ce vendredi matin, les locaux de la Commission électorale indépendante (CEI).

Le matériel électoral qui s’y trouvait (cartes d’électeurs et ordinateurs), a été saccagé. Avant Koun-Fao, d’autres villes de l’interieur du pays, notamment Daoukro et Bongouanou, avaient également connu les mêmes incidents.

L'objectif recherché à travers toutes ces manifestations, c'est d'obtenir le report de l’élection présidentielle du 31 octobre et le retrait de la candidature du président Alassane Ouattara, jugée anticonstitutionnelle par l'opposition.


Contrairement à Abidjan, demeurée calme ces derniers jours, l'intérieur du pays connait une forte perturbation des activités sociopolitiques et économiques, due à l'appel au boycott de l'opposition.




Articles les plus lus