Passeports et retour de Gbagbo: Voici la position de Jean Bonin

Jean Bonin sort de sa réserve après la délivrance des passeports de Gbagbo
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 December 2020 à 23:36 | mis à jour le 07 December 2020 à 23:36

Jean Bonin Kouadio, cadre du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Pascal Affi N’guessan, a évoqué, dans un récent entretien accordé à Afrikipresse, la question des passeports délivrés à Laurent Gbagbo, l’ex-chef de l’État ivoirien en liberté conditionnelle à Bruxelles.

Jean Bonin à propos des passeports octroyés à Gbagbo: "Ce n’est pas une faveur qui lui est faite"

«C’est une bonne chose que les autorités ivoiriennes consentent enfin à délivrer au Président Gbagbo ses documents administratifs », a réagi ce proche de Pascal Affi N’guessan.

Mais pour lui, cela ne devrait pas être perçu comme une faveur à l’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen à la Haye.

« Ce n’est pas une faveur qui lui est faite, mais la reconnaissance tardive de son droit de détenir ce document de voyage afin qu’il puisse regagner son pays », a tenu à préciser Jean Bonin Kouadio.

Qui dénonce le manque d’équité de la justice ivoirienne dans la conduite des dossiers relatifs aux violents incidents qui ont émaillé l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

« (…) Alors que pour le moment on peut, sans risque de se tromper, la qualifier de justice des vainqueurs tant seuls les membres de l’opposition sont systématiquement punis », a-t-il décrié.

À ce jour, plusieurs responsables de l’opposition, notamment Pascal Affi N'guessan (FPI), Kakou Guikahué(PDCI-RDA) et Pulchérie Gbalet (société civile), sont détenus dans les prisons du pays pour leur responsabilité supposée dans les violences survenues avant, pendant et après le scrutin du 31 octobre dernier.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus