Législatives 2021: Marius Konan (député PDCI) désavoue les Soroïstes

Législatives 2021 : Marius Konan, député PDCI, cloue
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 janvier 2021 à 12:40 | mis à jour le 14 janvier 2021 à 12:40

Député sortant de la circonscription d’Attiégouakro-Lolobo, Me Marius Konan a exhorté, mercredi 13 janvier, les ivoiriens à participer massivement aux élections législatives prévues le 6 mars 2021 en Côte d’Ivoire.

Marius Konan (PDCI): "Nos amis qui sont en prison (...) pensent que nous devons participer aux élections"

« Les prochaines élections législatives qui arrivent, donnent l’occasion aux Ivoiriens d’aller démontrer qu’ils ne sont pas d’accord pour cette façon de faire les choses. Et pour le faire, ils doivent brillemment et massivement se lever pour voter et appuyer les candidats de l’opposition», a déclaré le député Marius Konan dans un entretien sur la web TV du PDCI.

L’opposition politique ivoirienne est quelque peu partagée sur sa participation ou non aux prochaines élections législatives prévues dans le pays le samedi 6 mars 2021. Pour la branche dirigée par Guillaume Soro, aller à ces élections, serait accorder une légitimité au président Alassane Ouattara, réélu à un troisième mandat à la suite d’une élection présidentielle qui a fait au moins 85 morts, un demi millier de morts et d’importants dégâts matériels.

« Le meilleur hommage qu’on peut rendre à nos morts, à toutes ces personnes emprisonnées; la meilleure façon d’arracher leur liberté, est d’aller massivement voter pour les candidats de l’opposition », rétorque pour sa part le député d’ Attigouakro. Pour ce membre du bureau politique du PDCI-RDA, seule la participation de l’opposition au scrutin législatif, pourra démontrer sa suprématie sur l’échiquier politique national.


«Si on finit ces élections et qu’on se rend compte que l’opposition est une force avec laquelle il faut compter, tout le monde va se rendre compte que l’opposition, si elle avait participé à cette élection présidentielle, elle aurait gagné. Donc, je demande aux Ivoiriens de reporter toute leur colère sur les élections législatives et qu’ils se mobilisent pour aller voter. Nos amis qui sont en prison, on ne les oublie pas. D’ailleurs, ceux qui y sont, pensent que nous devons participer aux élections. C’est en le faisant qu’on verra que nous sommes une force véritable », a fait savoir le deputé Marius Konan. L’opposition ivoirienne envisage d’aller aux législatives en rang serré, en vue de les remporter à une majorité écrasante.






Articles les plus lus