Dialogue politique avec Ouattara: Bédié et Gbagbo enfin d'accord

Dialogue politique : L'opposition signe enfin  le  document final des discussions
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 16 janvier 2021 à 12:43 | mis à jour le 16 janvier 2021 à 12:43

L’opposition politique ivoirienne a signé le rapport final issu du dernier dialogue politique de décembre 2020 avec le gouvernement.

L’opposition signe le document final du dialogue politique avec le gouvernement

Après plusieurs semaines d'hésitation, l’opposition politique ivoirienne s’est enfin résolue à apposer sa signature sur le document final du dialogue politique avec le gouvernement, tenu entre les 21 et 29 décembre 2020.

Selon Abidjan.net qui livre l’information, c’est le vendredi 15 janvier 2021 que la signature du document a eu lieu au cabinet du ministère de l’Intérieur et de la sécurité. La délégation du PDCI-RDA était conduite par le secrétaire exécutif en chef par intérim, Niamkey Koffi. EDS était représentée par son président, Pr Armand Ouégnin; le RPP de Ouattara Gnonzié conduit par Tibé Bi; et l’URD par Danièle Boni Claverie.

A la fin des négociations, les représentants de l’opposition disaient avoir relevé quelques ambiguïtés qui mériteraient des éclaircissements avant toute signature du document final. «Nous avons seulement pris connaissance du rapport. Nous ne pouvons pas immédiatement apposer notre signature sans un examen préalable et un examen approfondi qui nous permet de l'adopter », avait déclaré Pr Niamkey Koffi.

Le secrétaire exécutif intérimaire du PDCI-RDA avait aussi ajouté que les « ambiguïtés » contenues dans la lecture du texte, devraient faire l’objet d’éclaircissement à travers la poursuite du dialogue entre les Présidents Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié.

À l’initiative du chef de l'État Alassane Ouattara, ce dialogue politique visait à terme la décrispation de l'atmosphère socio-politique sérieusement entamé après les tragiques évènements qui ont émaillé le scrutin présidentiel controversé du samedi 31 octobre 2020.


Au moins 85 personnes y ont perdu la vie, 500 ont été blessées sans compter les importants dégâts matériels constatés. Si pour l’heure, aucun « accord formel » n’est sorti de ces discussions qui ont duré 8 jours, il serait tout de même important de souligner que les différents protagonistes envisagent de maintenir la flamme du dialogue.

Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, les deux principaux acteurs de la crise ivoirienne, devraient probablement se reparler d’ici à la semaine prochaine.






Articles les plus lus