Voici les conditions de Guillaume Soro pour discuter avec Ouattara

Voici les conditions de Guillaume Soro pour discuter avec Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 22 janvier 2021 à 18:04 | mis à jour le 22 janvier 2021 à 18:23

Le dialogue est-il encore possible entre Guillaume Kigbafori Soro et son ancien mentor Alassane Ouattara ? L'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne vit en exil depuis le 23 décembre 2019. Mais selon l'un de ses proches, le député de Ferké serait disposé à renouer le contact avec le président ivoirien, mais pas à n'importe quel prix.

"Guillaume Soro n'est pas fermé au dialogue"

La fissure entre Alassane Ouattara et son "fils" Guillaume Kigbafori Soro s'est davantage ouverte quand le chef de l'État a pratiquement exigé de voir son ancien Premier ministre enfiler la tenue d'houphouëtiste.

Le chef de file des soroistes qui se voyait un destin présidentiel a refusé de prendre la carte de militant du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et le pouvoir), le parti au pouvoir.

Le député de Ferké a fait savoir qu'il devait choisir entre son engagement politique et son positionnement idéologique vis-à-vis du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix.

"J’étais face à un dilemme. Trahir mes convictions, donc sauver un poste confortable ou descendre de mon piédestal et rendre ma démission de mes fonctions afin de pouvoir me regarder dans une glace", a lancé Guillaume Soro le 8 février 2019 lors de sa démission de son poste de président de l'Assemblée nationale.

Si pour certains observateurs de la scène politique, la rupture est définitive entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro, El Hadj Mamadou Traoré soutient que son mentor "n'est pas fermé à un dialogue".


"Si hier, il a fait un dialogue avec Laurent Gbagbo, ce n'est pas avec le gourou du Restaurant qu'il ne le ferait pas. Seulement, il n'acceptera pas de faire ce dialogue sous certaines conditions. Et les conditions qui pourraient le rebiffer pourraient être par exemple le fait de lui demander de rejoindre le Restaurant ou de lui demander de renoncer à ses ambitions pour la Côte d’Ivoire. Il n'acceptera pas non plus des promesses que lui ferait le gourou du Restaurant afin qu'il se calme. Car en matière de promesses du gourou du Restaurant, Guillaume Soro en sait beaucoup", a laissé entendre le cadre de GPS (Générations et peuples solidaires).

Il ne faut pas oublier que le leader des soroistes a été condamné par la justice ivoirienne à 20 ans de prison ferme pour recel de deniers publics détournés et de blanchiment de capitaux. Il est également sous le coup d'un mandat d'arrêt international.






Articles les plus lus