Les dépouilles des soldats tués au Mali, rapatriées à Abidjan

Les dépouilles des soldats tués au Mali, rapatriés à Abidjan
Par K. Richard Kouassi
Publié le 23 janvier 2021 à 17:18 | mis à jour le 23 janvier 2021 à 17:20

Vendredi 22 janvier 2021, les dépouilles des soldats tués au Mali ont été rapatriées en Côte d'Ivoire. Ils ont été tués le mercredi 13 janvier 2021 lors d'une attaque menée à Tombouctou par des groupes armés terroristes.

Soldats tués au Mali : les dépouilles accueillies en Côte d'Ivoire

Les dépouilles des trois soldats tués au Mali ont été transférées en Côte d'Ivoire le vendredi 22 janvier 2021, a-t-on appris auprès de la police nationale. Les casques bleus ivoiriens en mission au Mali pour le compte de la MINUSMA (Mission des Nations unies au Mali). Les corps des militaires ivoiriens sont arrivés à l'aéroport international d'Abidjan dans l'après-midi. Un hommage leur sera rendu le lundi 25 janvier 2021.

"Leur départ douloureux rappelle les défis auxquels nous sommes confrontés chaque jour sur le terrain au Mali. Je condamne fermement ces attaques contre le personnel de la MINUSMA. Il s'agit d'une évolution préoccupante mais il ne faut pas laisser de tels événements nous décourager", s'est exprimé Dennis Gyllensporre, le commandant de la MINUSMA présent à Abidjan pour l'accueil des dépouilles des militaires ivoiriens.

C'est au cours d'une attaque le mercredi 13 janvier 2021 que le convoi auquel faisait partie ces trois soldats a été la cible d'un engin explosif improvisé par des djihadistes dans le nord de Bambara-Maoudé, sur l'axe entre Douentza (centre) et Tombouctou (nord-ouest).

Le général Lassina Doumbia, le chef d'état-major général des armées, s'est rendu auprès de ses hommes au Mali. C'était le samedi 16 janvier 2021. Il a tenu un message d'encouragement et de compassion devant la perte de ces trois soldats tués. Le CEMA n'a pas manqué de souhaiter un prompt rétablissement aux quatres blessés.


Pour sa part, Alassane Ouattara s'est montré très attristé par la nouvelle de la mort de ces soldats ivoiriens tués au Mali. "J’ai appris avec beaucoup de peine l’attaque meurtrière contre un de nos détachements engagés au sein de la MINUSMA au Mali. Je rends hommage à ces braves soldats, morts et blessés pour la paix. Mes condoléances les plus émues à leurs familles. Ma compassion aux blessés", a dit le président ivoirien.






Articles les plus lus