FIF: Un proche de Drogba s'insurge contre Mme Dao Mariam Gabala

Kouassi Jean Jacques (proche de Drogba): ‘’Il faut qu’on nous traite avec un minimum de considération’’
Par Mael Espoir
Publié le 16 février 2021 à 19:35 | mis à jour le 16 février 2021 à 19:35

Le président de Schadrac Fc, Kouassi Jean Jacques, soutien indéfectible de Didier Drogba dans la course à l’élection à la présidence de la FIF (Fédération ivoirienne de football), n’est pas du tout content du Comité de normalisation dirigé par Mme Dao Mariam Gabala.

Kouassi Jean Jacques (proche de Drogba): ‘’Il faut qu’on nous traite avec un minimum de considération’’

Lors de la conférence animée le vendredi dernier, la présidente du comité de normalisation pour la Fédération ivoirienne de football, Mme Dao Mariam Gabala, a annoncé de nouvelles décisions relativement aux différents championnats de la saison précédente, qui avaient été suspendus en raison de la Covid-19.

‘’En mars 2020, à l’arrêt du championnat, la ligue1 avait déjà réalisé 76% de ses matches et nous l’avons validé. Ce qui veut dire que les deux derniers de Ligue 1 descendront en deuxième division… En mars 2020, la ligue 2 avait déjà disputé 76% de ses matches également et nous l’avons validé. Et donc les deux premiers de Ligue 2 remontent en première division‘’, a-t-elle indiqué.

Avant d’ajouter: ‘’Quand on regarde la D3, ils ont joué moins de 50% des matches. En ce moment, il nous est difficile de valider la saison 2019/2020. Ce qui veut dire pour la D3, nous recommençons le championnat là où c’était. Il n’y a pas de montée ni de descente à leur niveau‘’, a-t-elle fait savoir.

Si certaines décisions du Comité de normalisation, telles que le remerciement de Sam Etiassé, ont été saluées par les proches de Didier Drogba, cette décision de ne pas valider le championnat de D3 n’est pas du tout appréciée par le président de Schadrac Fc, Kouassi Jean Jacques, soutien indéfectible de l'ancien capitaine des Eléphants de Côte d'Ivoire, Didier Drogba, dans la course à la présidence de la FIF.

Pour lui, le championnat de D3 devrait être validé à l’instar de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Ce qui propulserait en Ligue 2 son équipe classée 1ère de sa poule avant la suspension du championnat.


‘’C’est nous qui sommes les acteurs du football. Il faut qu’on nous traite avec un minimum de considération. Il faut qu’on applique les textes. Je ne peux pas accepter que les derniers d’une classe refusent de descendre et nous qui sommes les 1ers, on nous dit qu’on n'a pas joué 50% des matches. Quel est le texte qui dit qu’il faut jouer 50% des matches pour un cas de force majeure comme le Coronavirus‘’, a-t-il dénoncé lors d'une conférence de presse qui a eu lieu lundi.






Articles les plus lus