Hommage au Golden Boy: Des milliers de chinois de Dj Arafat veillent Hamed Bakayoko

Hommage au Golden Boy - Des milliers de chinois de Dj Arafat veillent Hamed Bakayoko
Par Eugène SAHI
Publié le 17 March 2021 à 19:01 | mis à jour le 17 March 2021 à 19:01

Mercredi 17 mars, Stade Alassane Ouattara d'Ebimpé. Près de 200.000 personnes y sont réunies à l'occasion de la journée d'hommage au Golden Boy à Abidjan. C'est le début des obsèques d'Hamed Bakayoko en Côte d'Ivoire, une semaine après le décès du Premier ministre ivoirien.

Obsèques d'Hamed Bakayoko: Près de 200 milles jeunes rendent hommage au Golden Boy

La soirée sera longue ce mercredi à Abidjan où un hommage politique et artistique grandeur nature à la dimension de l’homme, est organisé. Prestations d’artistes, témoignages ou prises de paroles de ses amis politiques, qu’ils soient de son parti ou non, de cadres du RHDP et une jeunesse ivoirienne très mobilisée qui n’a pas encore fini de pleurer son mentor... C'est le cocktail explosif de cette soirée du côté d’Anyama où débutent les funérailles d’Hamed Bakayoko décédé le 10 mars en Allemagne.

Le défunt Premier ministre a reçu dans la matinée, l’hommage solennel de la nation à la présidence. La suite se déroulera au "Stade Alassane Ouattara", un stade polyvalent pouvant accueillir football, rugby et athlétisme, situé à Ebimpé dans la commune d’Anyama, au nord d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Ce stade des Eléphants de Côte d'Ivoire d’une capacité de plus de 60 000 places, inauguré le 3 octobre 2020, devrait accueillir la cérémonie d'ouverture et la finale de la Coupe d'Afrique des nations de football 2023. - Hommage au Golden Boy

Des milliers d’ivoiriens, des personnalités politiques et peoples ainsi que des fans ont commencé ce mercredi 17 mars 2021 à Abidjan à rendre hommage à la star du gouvernement ivoirien, surnommée le « Golden Boy ». Il avait pris une part active dans l’organisation et le déroulement des obsèques du roi du Coupé décalé, le chanteur ivoirien DJ Arafat, mort dans un accident en 2019 à 33 ans, lors d’une cérémonie exceptionnelle au cours de laquelle l’artiste a été décoré à titre posthume.

A l’instar des “ chinois de Dj Arafat”, les jeunes sont venus des quatre coins d’Abidjan, notamment d’Abobo dont le défunt était le Maire de la commune, pour la cérémonie d’hommage musical qui se déroule au stade d’Ebimpé, le plus grand du pays, dans une ambiance festive. Le site du stade était quadrillé depuis le matin par les forces de l’ordre. Quelque 6 000 hommes ont été déployés, de sources sécuritaires.

Hamed Bakayoko a également reçu ce matin un hommage national en présence du Président Alassane Ouattara qui l’a fait Grand-Croix de l’Ordre national à titre posthume.

C’est au grand médiateur de la République, Adama Toungara qu’est revenu l’honneur de prononcer l’oraison funèbre en hommage à l’illustre disparu, en présence du couple présidentiel Ouattara et d’un parterre de personnalités africaines dont les chefs d’Etat burkinabé, guinéen et bissau-guinéen, ghanéen et togolais.

« Les pères et les mères n’ont pas vocation à inhumer leurs enfants, mais à leur passer le témoin. J’ai eu à le faire avec Hamed à la mairie d’Abobo », s’est exprimé l’ancien maire d’ Abobo (Abidjan), la voix étreinte d'émotions. Adama Toungara a par ailleurs fait cas de la forte implication du chef de l'État auprès du corps médical pour tenter de sauver l'ancien journaliste Hamed Bakayoko du mal pernicieux qui l’a emporté.

«Si la science y pouvait quelque chose, Hamed serait encore avec nous. Hamed Bakayoko était le trait d’union entre le gouvernement ivoirien et l’opposition ivoirienne (…) Il a été l’un des meilleurs ministres de la Défense de la République de Côte d’Ivoire», a-t-il dit en substance.

Le très populaire Hambak était le parrain, le soutien et l’ami de nombreux artistes qui sont restés proches de lui une fois faites leur renommée et leur fortune. Nombreux sont ceux qui ont tenu à être présents ce mercredi.

« Pour ceux qui ont déjà confirmé leur présence au niveau international, nous avons Koffi Olomidé, Dadju, nous avons Maître Gims, Vegedream, Fally Ipupa, Sidiki Diabaté. Au niveau national, des artistes comme Alpha Blondy, Magic System. Je peux citer Serges Beynaud, Bilé Didier, Zouglou Markers, etc. », avait indiqué Mamadou Touré.

L’hommage artistique se poursuivra jusqu’à l’aube jeudi. Hamed Bakayoko sera inhumé vendredi à Séguéla « dans la stricte intimité familiale ». Depuis l’annonce de sa mort mercredi 10 mars, les hommages se multiplient. Chefs d’État, responsables politiques ivoiriens ou étrangers, artistes de toute l’Afrique, rendent hommage au Golden Boy, extrêmement populaire en Côte d'Ivoire, notamment auprès de la jeunesse. L’annonce de son décès a provoqué des manifestations de tristesse et parfois de colère à Séguéla la ville dont il est originaire.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus