L’Ever Given, un porte-conteneurs de plus de 220 000 tonnes et de 400 mètres de long, est coincé depuis mardi dans le sud du canal de Suez et bloque cette voie stratégique qui voit passer environ 10 % du commerce maritime international, selon des experts.

Reprise de trafic dans le canal de Suez, près de 400 navires étaient coincés

« La situation est critique et risque de devenir une tragédie maritime sans précédent impliquant des animaux vivants », a prévenu un responsable d’ONG en Europe dans un communiqué transmis à l’AFP. Pour l’organisation Animals International, toutefois, ces ovins sont en danger de mort.

« Si les animaux manquent d’eau et de nourriture, ils commenceront à se pousser les uns les autres et périront tous », a-t-il dit, appelant la Roumanie à « suspendre immédiatement les exportations d’animaux vivants pour privilégier le commerce de viande ».

Selon l’Agence nationale sanitaire vétérinaire (ANSVSA); « des représentants des transporteurs ont été contactés et ont assuré qu’il y avait suffisamment de nourriture et d’eau à bord des navires pour les prochains jours », a déclaré l’Agence dans un communiqué.

Blocage canal de Suez : Près de 10 milliards de dollars de perte par jour

Au total, près de 400 navires étaient coincés dimanche soir aux extrémités et au milieu du canal reliant la mer Rouge à la mer Méditerranée, selon la SCA. Parmi eux, onze bateaux partis de Roumanie et transportant 130 000 moutons. La valeur totale des biens bloqués ou devant emprunter une autre route diffère selon les estimations, oscillant entre trois et 9,6 milliards de dollars. Selon l’assureur Allianz, chaque jour de blocage pourrait coûter entre 6 milliards et 10 milliards de dollars au commerce mondial.

Ces craintes font référence au tragique naufrage d’un cargo en mer Noire en novembre 2019, peu après son départ du port de Midia (sud-est de la Roumanie). Sur les 14.600 moutons à bord, seuls 180 avaient pu être sauvés.

L’ONG a à plusieurs reprises dénoncé les conditions de transport du bétail par mer sur des « navires de la mort », citant des cas où des milliers de moutons ont succombé de soif ou ont littéralement cuit vivants durant le voyage en plein été.

Le porte-conteneurs Ever Given, qui obstruait le canal de Suez depuis près d’une semaine, a été remis à flot, a déclaré l’Autorité du canal de Suez (SCA) lundi 29 mars, permettant la « reprise du trafic » sur cette voie maritime majeure qui concentre environ 10 % du commerce maritime international.

Lundi matin à l’aube, le navire long de 400 mètres de long et lourd de plus de 220 000 tonnes, avait commencé à bouger, après la libération de sa poupe, et avait été remis à 80 % dans la « bonne direction ». « L’arrière du navire s’est éloigné de cent deux mètres de la rive, alors qu’il s’en trouvait à quatre mètres seulement », avait ainsi déclaré Ossama Rabie, le président de la SCA, dans un communiqué, lundi matin.