Retour de Gbagbo: Les choses avancent lentement mais sûrement

Retour de Laurent Gbagbo : Les choses sérieuses se mettent en place
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 04 May 2021 à 13:11 | mis à jour le 04 May 2021 à 13:11

Lentement mais sûrement, les tractations pour le retour sécurisé de Laurent Gbagbo, récemment acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), avancent à grands pas.

Le gouvernement et le FPI-GOR ont discuté ensemble des modalités du retour de Laurent Gbagbo

Après la rencontre avec le Premier ministre Jérôme Patrick Achi, la délégation du Front populaire ivoirien (FPI) conduite par son secrétaire général, Assoa Adou, a été reçue, lundi 3 mai 2021, par le ministre Vagondo Diomandé, en charge de l' Intérieur et de la Sécurité. Il était question de discuter des modalités du retour au pays, de l'ancien président ivoirien, acquitté définitivement, il y a un peu plus d'un mois, par la justice internationale, des charges de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, commis en 2010-2011.

" C’est une rencontre qu’on a eue aujourd’hui qui m’a permis de mettre en contact la délégation du FPI et les opérationnels représentés par le DG de la police. Nous avons mis en contact la délégation du FPI avec les grands commandements en charge des aspects sécuritaires liés à ce dossier", a indiqué le ministre de l'Intérieur, à sa sortie d'audience avec le FPI le lundi 03 mai 2021. Vagondo Diomandé précise que très bientôt, les opérationnels de part et d’autre, se rencontreront pour arrêter les mesures qui permettront au président Laurent Gbagbo de regagner son pays en toute sécurité.

Présumé responsable, avec son filleul Charles Blé Goudé, des exactions commises lors de la crise post-électorale de 2010-2011, Laurent Gbagbo, déchu le 11 avril 2011, avait été transféré devant la Cour pénale internationale, pour y répondre. Après 10 ans de procès qui a connu divers rebondissements et le passage à la barre de plus de 82 témoins, l'époux de Simone Gbagbo, est ressorti complètement blanchi de toutes les charges retenues contre lui.

Acquitté au même titre que son ex-coaccusé, Charles Blé Goudé, le fondateur du FPI espère regagner la Côte d'Ivoire pour prendre toute sa place dans le processus de réconciliation nationale. Aucune date n'est encore fixée pour ce retour, mais les tractations entre le gouvernement et la direction de l'ex-parti au pouvoir, devraient donner des résultats encourageants. Pour sa part, le président Alassane Ouattara a, lui, déjà donné son feu vert pour le retour de Gbagbo et s'est même proposé de prendre en charge les frais de transport du retour à Abidjan de son prédécesseur.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus