Côte d’Ivoire: Alpha Blondy "Ouattara n’est pas fait d’acier..."

Alpha Blondy, la mégastar ivoirienne du reggae

Cela faisait un moment qu’on n’avait plus entendu Alpha Blondy s’exprimer sur la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire. Le mardi 9 janvier, il est sorti de son mutisme pour appeler la classe politique ivoirienne à se ressaisir au risque de voir un jour le peuple ivoirien se révolter.

Alpha Blondy tire la sonnette d’alarme

Dans une interview accordée au Journal Fraternité matin, Alpha Blondy s’est prononcé sur la situation actuelle de la Côte d’Ivoire. La libération des prisonniers politiques, les Présidentielles de 2020, les guéguerres entre opposition et régime… rien n’a échappé au micro de l’artiste.

Pour l’icône du reggae, les Ivoiriens n’ont pas de problème entre eux. C’est plutôt les hommes politiques le vrai problème. « Pour ce qui est de la réconciliation, je dis que le poisson pourrit par la tête. Et le poisson Côte d’Ivoire pourrit par la tête de sa famille politique dans son ensemble » a-t-il assené. En clair, ce sont les querelles incessantes entre politiciens qui mettent en péril l'avenir de la Côte d'Ivoire.

Alpha Blondy, agacé par ces conflits larvés, prévient : « si les politiques continuent dans leur guéguerre, le peuple ivoirien qu'ils ne respectent pas va se révolter contre eux. Que Dieu sauve ceux qui n'ont rien fait et châtie ceux qui seront à l'origine de ce futur bain de sang, si cela venait à se réaliser ».

La mégastar ivoirienne du reggae relève que la réconciliation des dirigeants ivoiriens est la condition sine qua non pour voir un jour le pays redevenir le havre de paix qu'il était dans le passé. Et s'il demande au président Alassane Ouatara de s'impliquer pour obtenir la libération de ses adversaires, l'artiste fait aussi remarquer que les autres ivoiriens doivent se montrer un peu plus respectueux de ce dernier.

La bonne idée d' Alpha Blondy

« Quelqu’un m’a même demandé si j’étais prêt à garantir qu’il n’y aura pas de la violence quand on va libérer tout le monde, y compris Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Violente question », confie Seydou Koné de son vrai nom. "Les uns et les autres doivent aspirer à une paix véritable et non une paix teintée de menaces. Celui qui, par ses réseaux, peut contribuer à sortir Gbagbo et Blé Goudé de prison, ainsi que tous les autres prisonniers, se nomme Alassane Ouattara."

Alpha Blondy précise sa demande aux adversaires du chef de l'État en expliquant qu'il "faut lui donner des gages de confiance. Quand on l’insulte grossièrement et qu’on le menace, on oublie que lui aussi est un être humain. Un homme qui a aussi des sentiments et des émotions. Soyons donc responsables en lui démontrant qu’il peut nous faire confiance en posant cet acte majeur. Car, Alassane Ouattara n’est pas fait d’acier, il a aussi un cœur".

Il faut dire que dans la galaxie pro-Gbagbo, plusieurs ivoiriens se permettent des propos difficilement acceptables contre le président Alassane Ouatara ou certains de ses ministres. Alpha Blondy qui a certes quelques fois varié de ses positions n'a jamais perdu de vu le plus important dans sa démarche. L’artiste cherche et souhaite la paix pour les Ivoiriens. Son message sera-t-il entendu ? Une autre "Violente question" !