Georges Weah, une arrivée incognito en Côte d'Ivoire

Arrvée de Georges Weah à l'aéroport de Yamoussoukro

Georges Weah est arrivé sans tambours ni trompettes dans la capitale politique ivoirienne, ce jeudi 5 juillet. Pour cette visite totalement privée, le président libérien a été reçu à l'aéroport de Yamoussoukro par les autorités locales.

Georges Weah en Côte d'Ivoire pour l'inauguration d'une mosquée

Ni le Président Alassane Ouattara, ni le Vice-Président Daniel Kablan Duncan, encore moins le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly n'ont osé effectuer le déplacement de Yamoussoukro pour accueillir Georges Weah. Le président libérien n'a eu droit qu'à l'accueil des autorités de la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire, notamment le premier vice-gouverneur du District autonome de Yamoussoukro, le préfet du département et le premier adjoint au maire.

Alors que cette réception de l'ancien footballeur professionnel commençait à créer une polémique sur les rives de la lagune Ébrié, une explication a été donnée à ce qui pourrait paraissait un incident diplomatique. Information prise, le successeur d'Ellen Johnson Sirleaf est en effet en Côte d'Ivoire pour une visite strictement privée. Sur invitation de l'un de ses amis, cadre de Sakassou, Weah a pris part, ce vendredi, à l'inauguration d'une mosquée à Tiébissou.

Voilà qui met fin à toute polémique, là où certaines critiques voyaient en cette sobre réception, un boycott des autorités étatiques de Côte d'Ivoire. Par ailleurs, le président Weah qui voulait totalement passer inaperçu n'a nullement voulu s'affubler du protocole étatique habituel. Ce qui explique également sa descente à Yamoussoukro et non à Abidjan.