Niger : Attentat terroriste dans la région de Diffa, huit morts

Attentat terroriste à Diffa

La région de Diffa a à nouveau été frappée par un attentat terroriste dans la nuit de mercredi à jeudi. C'est la compagnie française FORACO qui a été visée par ces hommes sans foi ni loi, tuant plusieurs ressortissants nigériens.

Diffa à nouveau frappée par des terroristes

Au total huit personnes dont sept employés nigériens de la compagnie française Foraco, ont été tuées dans un attentat survenu dans la nuit de mercredi à Toumour dans la région de Diffa (extrême sud-est du Niger), a annoncé jeudi soir sur la chaîne de télévision publique nigérienne Mamane Bakabé, gouverneur de la région de Diffa.

"Nous déplorons sept morts enterrés à Toumour, sept blessés transférés à l'hôpital régional de Diffa où malheureusement nous avons enregistré un décès (parmi les blessés)", a indiqué le premier responsable de la région qui a assisté aux obsèques des victimes.

La huitième victime est un fonctionnaire du ministère nigérien de l'Hydraulique, selon un communiqué de la firme française.

La commune de Toumour est en proie depuis plus de trois ans aux attaques à répétition de Boko Haram depuis ses positions nigérianes, qui ont fait dans cette partie du Niger des centaines de victimes civiles et militaires.

La dernière attaque remonte au 8 août dernier, lorsqu'un civil a été tué et plusieurs magasins pillés par les membres de la secte islamiste.

Cependant, grâce aux opérations d'envergure menées depuis plus d'un an par la Force multinationale mixte (FMM) composée des troupes du Tchad, du Niger, du Cameroun et du Nigeria contre la secte terroriste, les attaques terroristes ont connu une relative baisse dans la région.