Côte d’Ivoire: Thierry Tailly (PDCI) rejoint le RHDP de Ouattara

Thierry Tailly  abandonne le PDCI au profit du RHDP

Le député du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) de Bangolo (ouest, région du Guémon), Thierry Tailly a rejoint mardi le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Thierry Tailly abandonne le PDCI au profit du RHDP

"Je suis venu chez mes aînés, les ministres Adama Bictogo et Amedé Koffi Kouakou, pour leur dire de vive voix que je les rejoins au sein du RHDP-Unifié. Je remets mon siège au RHDP parti unifié", indique une déclaration attribuée à Thierry Tailly.

Le 24 novembre, le RHDP avait organisé une cérémonie en l’honneur d’une vingtaine de maires élus à l’issue des élections locales du 13 octobre qui ont rallié le RHDP dont Blaise Kinapinan Coulibaly, élu sous la bannière du PDCI, à Tortiya (nord).

Lors de cette cérémonie, le ministre ivoirien Albert Toikeusse Mabri, 2e vice-président RHDP unifié a assuré mercredi qu’"il n’y a pas eu de deal d’argent" avec les élus indépendants qui ont rallié la coalition au pouvoir après les élections locales contrairement à des informations qui circulaient sur les réseaux sociaux.

Face à cette vague de ralliement, le président du PDCI, Henri Konan Bédié avait conseillé aux nouveaux élus de son parti, d’être "dignes et courageux" afin de ne pas "céder au chantage et débauchage" de la coalition RHDP au pouvoir.

Arlette Badou Kouamé, nouveau maire d’Arrah (centre-est) avait, au nom de ces élus, traduit leur reconnaissance à M. Bédié et assuré de leur soutien.

"Nous ne vous trahirons pas et nous sommes prêts et disposés à servir le parti", avait-t-elle indiqué.

Cette vague de ralliement s’est également opérée dans les camps du PDCI où trois maires et deux présidents de conseils régionaux, élus sous la bannière d’indépendant à l’issue des élections locales du 13 octobre, ont remis leur victoire au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI)