Côte d'Ivoire : Kobenan Kouassi Adjoumani attaque les fondateurs de PDCI - Renaissance

Kobenan Kouassi Adjoumani se sent-il menacé par Kablan Duncan ?

Kobenan Kouassi Adjoumani ne voit certainement pas de bon œil la création du mouvement PDCI - Renaissance. Le ministre des Ressources animales et halieutiques a vite fait de tacler ses autres camarades frondeurs du PDCI.

Kobenan Kouassi Adjoumani se sent-il menacé par Kablan Duncan ?

Daniel Kablan Duncan pourrait voler la vedette à Kobenan Kouassi Adjoumani à propos des membres du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) qui ont pris fait et cause pour le RHDP unifié. Le second cité avait en effet créé, dès les premières heures du Parti unifié, le mouvement « Sur les traces d'Houphouët-Boigny » pour marquer son adhésion à la nouvelle entité politique dirigée par le Président Alassane Ouattara. Plusieurs membres du vieux parti, notamment le Ministre et Député-Maire de San Pedro, Félix Miézan Anoblé, avaient affiché leur soutien à ce mouvement.

Le Président du Conseil régional du Gontuguo apparaissait alors comme le chef de file et leader naturel de la fronde au sein du parti dirigé par Henri Konan Bédié. Cependant, Daniel Kablan Duncan, jusque-là discret, a mis sur pieds, le dimanche dernier, PDCI - Renaissance, un autre mouvement marquant son adhésion au RHDP unifié. Plusieurs ministres et hauts cadres PDCI s'étaient également associés au Vice-Président ivoirien pour le lancement de ce mouvement.

Mais pour le ministre Adjoumani, les fondateurs de PDCI-Renaissance n'assument pas pleinement leur choix, contrairement à lui qui indique qu'il cessera d'être militant du PDCI, au soir du 26 janvier 2019, jour du Congrès constitutif du RHDP unifié, pour être militant de cette nouvelle entité politique. « Je suis PDCI, j’ai fait ma renaissance au RHDP », a-t-il lancé sans crier gare.

Cette pique s'apparente donc à une bataille de positionnement qui pourrait s'engager entre les transfuges du PDCI.