Côte d’Ivoire: "2020 sera ce que Ouattara voudra" (Mamadou Touré)

Mamadou Touré
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 19 janvier 2019 à 17:22 | mis à jour le 19 janvier 2019 à 17:22

Le ministre Mamadou Touré , l’un des porte-paroles du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire, a affirmé samedi que la présidentielle de "2020 sera ce que" le chef de l’Etat Alassane Ouattara "voudra", à un meeting à Daloa (Centre-ouest).

Mamadou Touré estime que le présidentielle de "2020 n'est pas 2010"

"Dites a tous ceux qui veulent être candidats que 2020 sera ce qu'Alassane Ouattara voudra", a déclaré M.Touré, ajoutant: "2020 n'est pas 2010", au meeting, dans le cadre des pré-congrès éclatés avant le congrès du RHDP prévu le 26 janvier.

"Beaucoup se méprennent, certains pensent que nous sommes encore dans la configuration de 2010. Face aux velléités de candidature que nous entendons de part et d’autre, nous pouvons dire que 2020 n’est pas 2010", a-t-il poursuivi.

Touré Mamadou, également porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) a annoncé le début de la campagne pour la présidentielle 2020 dans la région du Haut-Sassandra au "lendemain du 26 janvier".

Le porte-parole principal de la coalition au pouvoir, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, a pour sa part assuré que le RHDP, duquel le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’est retiré, va "respecter la volonté de ceux qui ne veulent pas" appartenir au RHDP unifié.


"Qu’ils partent, nous sommes là pour les observer", a prévenu M. Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du PDCI.