Production d’or en Côte d’Ivoire baisse de 3,7% de 2017 à 2018

La production d'or en baisse en Côte d'Ivoire
Par Emma A.
Publié le 30 mars 2019 à 22:35 | mis à jour le 30 mars 2019 à 22:35

De janvier à fin décembre 2018, la production d’or en Côte d’Ivoire en 2018, est estimé à près de 25.000 Kg, soit une baisse de 3,7% par rapport à 2017, selon des données obtenues par notre redaction.

La production d'or en Côte d'Ivoire en baisse

Fin décembre 2018, la production aurifère était de 24.457,4 Kg à fin décembre, soit une baisse de 3,7%.

Le rapport de la direction de l'économie indique que, l’or produit "a été affecté par les arrêts de travail" à la mine de Tongon, située au Nord de la Côte d’Ivoire (700 Km d’Abidjan) et "du fait de revendications salariales".

Au premier semestre 2017, la mine de Tongon a produit 4,2 tonnes d’or pour un bénéfice de de 42 milliards FCFA, selon l’exploitant Randgold.

En 2017, la Côte d’Ivoire a produit 25,395 tonnes d’or ,soit une hausse de 2,5% par rapport à l’année 2016, selon le gouvernement.

Le chiffre d’affaires déclaré pr le secteur des mines est de 539 milliards de FCFA contre 483 milliards en 2016, soit une hausse de 10%.

En Côte d’Ivoire, les quatre principales mines d’or industrielles sont exploitées par le groupe britannique Randgold à Tongon, l’australien Newcrest Mining à Bonikro (Nord-Ouest d’Abidjan), le canadien Endeavour Mining à Ity et Agbaou.


La production de diamant quant à elle a chuté de 22,9% pour se situer à 5.678,3 carats, "en raison de l’épuisement des réserves dans les zones d’exploitation".

Le rapport souligne aussi que la baisse de production de diamant est également due à "l’absence de recherches géologiques pour détecter les terres minéralisées propices à l’exploitation artisanale".