Côte d'Ivoire : Comme en 2002, Soro veut le pouvoir depuis le nord

Voici comment Guillaume Soro compte prendre le pouvoir en 2020

Guillaume Soro poursuit sa tournée dans le Nord ivoirien, en dépit de quelques rumeurs d'attaques armées contre cette région. En contact avec les populations, l'ancien chef rebelle dévoile comment il entend prendre le pouvoir d'Etat.

Voici comment Guillaume Soro compte prendre le pouvoir en 2020

Démissionnaire de la présidence de l'Assemblée nationale pour refus d'adhérer au RHDP unifié, Guillaume Soro s'est mué en véritable opposant du Président Alassane Ouattara. A ce titre, il parcourt les localités du septentrion ivoirien pour leur faire part de son ambition d'aller à la conquête du "fauteuil" après avoir été éjecté du "tabouret".

Contrairement à septembre 2002, où il a lancé une attaque armée contre les institutions de la République, l'ancien leader des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion) a cette fois-ci changé de fusil d'épaule pour engager une bataille démocratique contre ses anciens alliés du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Aussi, s'est-il lancé dans une précampagne de proximité consistant à aller au contact des populations pour partager leur quotidien, leur apporter des solutions pour ce qui peut l'être dans l'immédiat, ou leur faire des promesses pour l'avenir.

A Timbé dans le département de Katiola, ce mardi 14 mai, l'ancien Président de l'Assemblée nationale a ainsi levé un coin de voile sur sa nouvelle stratégie. « Nous avons une nouvelle manière de faire la politique. Nous ne voulons pas rester à Abidjan et vous balancer des solutions sans même connaître vos problèmes. Cette façon de faire est révolue. C’est ensemble, main dans la main, que nous devons d’abord détecter les problèmes et trouver les solutions », a-t-il déclaré.

Poursuivant, l'ancien Premier ministre fustige les hommes du pouvoir d'Abidjan pour leur obstination à vouloir faire de l'adhésion au RHDP unifié, une contrainte.

Guillaume Soro, faut-il le rappeler, à tenu une réunion secrète avec ses lieutenants, le week-end dernier à Katiola. Il s'agissait pour la GSK Team de peaufiner leur stratégie pour 2020.