Côte d'Ivoire: Kah Zion (PDCI) promet l'enfer au RHDP en 2020

Kah Zion, cadre du PDCI-RDA

Denis Kah Zion, délégué départemental du PDCI-RDA dans la région du Cavally compte pleinement jouer le rôle qui est le sien dans la vision de son parti de faire tomber le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), au soir du scrutin présidentiel de 2020.

Réconciliation PDCI-FPI, source de motivation pour Kah Zion

La réconciliation annoncée entre le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA) et le Front populaire ivoirien (FPI), selon Kah Zion est de bonne augure dans l'objectif de son parti de régler ses comptes au RHDP en 2020. Le maire de Toulepleu envisage de jouer un rôle crucial pour la victoire de la nouvelle alliance en cours entre le parti de Laurent Ggagbo et le PDCI au soir de l'élection présientielle de 2020. Aussi croit-il savoir que l'électorat de l'ouest de la Côte d'Ivoire aura un rôle déterminant à jouer dans le choix du prochain président ivoirien. " (...) c’est l’ouest qui, en 2020, décidera de qui sera élu président de la République de Côte d’Ivoire", a déclaré Kah Zion avant d'inviter les populations à se tenir prêtes à exécuter les mots d'ordre qui seront lancés à cet effet . "Alors, apprêtons-nous à exécuter le mot d’ordre commun que nos deux grands leaders, Bédié et Gbagbo, vont donner. D’ores et déjà, travaillez en bonne intelligence sur le terrain. Je vous assure qu’avec les deux grands partis désormais ensemble (Pdci-Rda et le Fpi), il fera bientôt jour en Côte d’Ivoire. Je le répète : avec Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo unis, il fera jour dans un an", a insisté l'ex-Pca de la Poste de Côte d'Ivoire.

Le PDCI, rappelons-le, a déjà choisi son camp, dans la crise qui frappe son futur allié, le FPI. Pour Kah Zion, ce n'est plus un rêve que de voir les deux ogres de la vie politique ivoirienne, autrefois opposés, se décident de marcher désormais mains dans les mains pour la réalisation d'un objectif commun. "Je ne suis plus Pca de la Poste parce que j’ai refusé de trahir mon père Bédié, en allant au Rhdp. Le Pdci-Rda et le Rhdp ne sont plus ensemble. Le parti a résisté et est désormais dans une plateforme avec le Fpi de Laurent Gbagbo ", a-t-il indiqué avant de se rejouir de l'engagement des populations de l'ouest ivoirien. "Je suis très heureux aussi de constater la joie avec laquelle vous avez accueilli mon message. Je suis également ravi de ce que nous entendons de la bouche des populations dans les régions du Cavally, du Tonkpi et du Guémon. En tout cas, nous sommes rassurés de votre engagement et de votre soutien total au rapprochement Bédié/Gbagbo. Ce rapprochement est bien salué chez nous à l’ouest. Notez que ce n’est plus un rêve, mais une réalité. Vous en saurez un peu plus dans peu de temps", a dit Kah Zion, distinctement, aux populations.