Côte d'Ivoire : Charles Blé Goudé "En politique, 1+1 ne font pas deux"

Charles Blé Goudé, rebondir politiquement !!!
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 11 juin 2019 à 11:00 | mis à jour le 11 juin 2019 à 11:41

Charles Blé Goudé n'en finit plus avec ses déclarations métaphoriques, depuis sa sortie médiatique sur France 24. À ceux de ses détracteurs qui pensent qu'il est politiquement fini, le président du COJEP n'hésite pas à leur donner des cours magistraux.

Charles Blé Goudé, rebondir politiquement !!!

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés, puis libérés sous conditions par la Cour pénale internationale (CPI). Alors que l'ancien président ivoirien vit à Bruxelles depuis sa libération, le ministre de la Jeunesse de son dernier gouvernement réside dans un complexe hôtelier, attendant que le greffe de la Cour lui trouve un pays d'accueil. Contrairement à son mentor qui se tient bien loin des projecteurs et autres médias, le président du Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) est quant à lui, très actif, médiatiquement.

Que ce soit sur les réseaux sociaux ou les médias classiques, l'ancien leader des jeunes patriotes ivoiriens ne manque aucune occasion pour marquer sa présence sur l'échiquier politique ivoirien. Lors de son interview au média français, Charles Blé Goudé affirmait qu'il a « l’ambition de diriger la Côte d'Ivoire ». Cependant, indique n'être pas impatient, car pour lui, la Côte d'Ivoire l'attend, et il ne réduit pas son engagement politique aux aiguilles d'une montre.

L'ancien Secrétaire général de la puissante Fédération estudiantine et scolaire de la Côte d'Ivoire (FESCI) avait par ailleurs annoncé que « la conclusion de Laurent Gbagbo est son introduction ». À travers cette formule, il entend dire tant que son mentor sera politiquement actif, il ne s'engagera pas à briguer la magistrature suprême.

« Laurent Gbagbo est un acteur majeur de la politique ivoirienne », a-t-il dit. Pour ce faire, il espère que l'ancien président ivoirien rentre au pays pour jouer un rôle de réconciliateur entre Ivoiriens. Aussi, pour ceux qui ont vite fait de les enterrer politiquement, Charles Blé Goudé répond de façon formelle : « Tant que vous n’êtes pas allés aux obsèques d’un homme politique, ne le déclarez jamais fini. En politique, 1+1 ne font pas deux. En politique, on ne sait jamais ! »

Poursuivant, il ajoute : « Je crois que Laurent Gbagbo peut encore apporter beaucoup à la Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo sait ce qui est bon pour son pays et pour lui même. Nous lui devons beaucoup, à commencer par la démocratie, il a sacrifié sa vie pour la Côte d'Ivoire. »

C'est dire que lui et surtout Laurent Gbagbo pourraient rebondir politiquement, et à tout moment. N'en déplaise à ceux qui pensent le contraire.



Articles les plus lus
02