APF: Soro nargue Ouattara et Tchomba depuis Rabat

Soro a dressé son premier message après sa première victoire à Rabat
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 15 juin 2019 à 15:18 | mis à jour le 15 juin 2019 à 15:18

Guillaume Soro a posté son premier message sur les réseaux sociaux, après le revers subi par son successeur à la tête du Parlement Amadou Soumahoro, à l'ouverture ce vendredi 14 juin de la 27ème Assemblée régionale Afrique de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie qui se tient à Rabat au Maroc.

La réaction de Soro après sa première victoire à l'APF

L'ex-député de Ferkéssedougou a savouré le premier camouflet infligé à ses challengers au fauteuil de l'APF à travers un témoignage relayé sur les réseaux sociaux. Dans ce message doublé de sens et de défiance aux autorités ivoiriennes, l'ancien chef rebelle s'identifie à un ballon que certains barons du régime Ouattara essaieraient désespéramment et sans succès de noyer. "Un sage que j'ai vu récemment me disait : Guillaume, tu sais le destin est comme un ballon. Le ballon quand tu le prends pour le mettre dans l'eau. Quand tu veux immerger le ballon dans l'eau, il rebondit toujours", a tweeté Soro.

Le premier round de la bataille qui oppose Guillaume Soro à ses adversaires du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a été à l'avantage de l'ex-président du Parlement ivoirien. Des informations qui nous sont parvenues de la capitale marocaine, là où se tient la 27e assemblée régionale Afrique de l'APF, il en ressort que Guillaume Soro aura conservé son poste de premier vice-président du Bureau de l'Institution.


Un poste que la délégation ivoirienne à ces assises, tentait coûte que coûte de lui ravir afin de se s'offrir un chemin tout tracé vers la présidence de l' Institution en juillet prochain."Ce dernier ( Amadou Soumhoro) souhaitait donc prendre la place de 1er vice-président de l’APF qu’occupe son prédécesseur Guillaume Soro à la tête du perchoir ivoirien. Une fin de non recevoir pour lui avec pour conséquence immédiate, M. Guillaume soro qui demeure à son poste tout comme le chargé de mission Afrique, M. Bassatigui Fofana, récusé par Amadou Soumahoro à Ouagadougou mais qui occupait bien ses fonctions ce jour en étant même à la table de séance", a relaté Kader Diarassouba, un proche de Soro