Accusé de viol, Cristiano Ronaldo sera jugé aux Etats-unis

Cristiano Ronaldo sera devant les tribunaux américains
Par Mael Espoir
Publié le 17 juin 2019 à 11:49 | mis à jour le 17 juin 2019 à 11:49

Le footballeur portugais Cristiano Ronaldo, accusé de viol aux Etats-Unis, a reçu en mains propres son assignation à comparaître devant un tribunal fédéral du Nevada aux Etats-unis, a informé l'Agence France Presse (Afp).

Accusé de viol, Cristiano Ronaldo sera devant les tribunaux américains

L'international portugais évoluant à la Juventus Turin en Italie, Cristiano Ronaldo, accusé de viol aux États-Unis, a reçu en mains propres une assignation à comparaître devant un tribunal fédéral du Nevada dans l'ouest des Etats-Unis. Une information qui fait suite aux démarches entreprises par la plaignante dans l'objectif de changer le lieu de jugement. A en croire l'Afp, le tribunal fédéral italien étant plus pratique lorsqu'un étranger fait l'objet d'une plainte aussi grave, n'a donc pas posé de resistance et a autorisé que le quintuple ballon d'or soit jugé aux Etats-unis d'Amérique.

Pour rappel, l'homme aux cinq trophées de Champions League, fait l'objet d'une enquête judiciaire depuis quelques mois. Il est accusé de viol par une jeune dame américaine repondant au nom de Kathryn Mayorga, aujourd'hui âgée de 35 ans. La jeune dame affirme que le meilleur buteur de la serie A italienne a abusé d'elle le 13 juin 2009 dans une chambre d'hôtel de Las Vegas, alors qu'elle avait refusé les avances du joueur et se protégeait le sexe de ses mains. Une affaire que le joueur de la Juventus aurait tenté d'étouffer à l'époque, mais qui a été révélée en avril 2017 par les Football Leaks, une masse de documents obtenus par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Pour sa part, Cristiano Ronaldo a toujours réfuté les faits qui lui sont reprochés.


Cependant la procédure est tout de même lancée et la super star du ballon rond devrait s'expliquer de ses actes devant un tribunal fédéral du Nevada dans les jours à venir. Selon plusieurs medias occidentaux, ce changement de lieu de jugement facilite également les échanges d'informations entre les autorités italiennes et la police de Las Vegas qui dit-on, avait adressé en janvier une requête aux autorités italiennes pour obtenir un échantillon d'ADN du père de famille.