CAN 2019: Des étudiants font tressaillir Mabri Toikeusse et Sidi Touré

Les minitres Mabri Toikeusse et Sidi Touré ont veçu des moments chauds ce lundi à l'unviverstité FHB

Mabri Toikeusse croit aux Eléphants
Par Mael Espoir
Publié le 02 juillet 2019 à 12:14 | mis à jour le 02 juillet 2019 à 12:15

Les ministres Albert Mabri Toikeusse et Sidi Tiemoko Touré étaient à l'université Félix Houphouet Boigny d'Abidjan pour suivre la rencontre entre la Côte d'Ivoire et la Namibie.

Les minitres Mabri Toikeusse et Sidi Touré ont vecu des moments chauds ce lundi à l'universtité FHB

Le football est un sport plein d'émotions. Quel que soit son statut où son rang social, l'on peut parfois s'oublier, surtout lorsque son pays est impliqué dans une rencontre pleine de suspens et de rebondissements, tel que le match qui a opposé ce lundi la Côte d'Ivoire à la Namibie, sanctionné par la large victoire des Eléphants de Côte d'Ivoire (4-1).

Présents ce lundi 1er juin au village Can installé à l'Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse, et son collègue de la Comminication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, ont vecu en direct, à l'instar des étudiants, la qualification des Eléphants de Côte d'Ivoire pour les huitièmes de finale de la Can 2019.

Cependant un fait a attiré notre attention. Lors de la transmission du match, il a été constaté que la radio était légèrement en avance sur la télévision. Et lorsqu'il y avait but, ceux qui avaient leurs postes radios en main, étaient les premiers à jubiler avant que le reste des supporteurs ne les imitent juste après avoir eu la confirmation au niveau de l'écran géant. Et ce fut le cas pour les deux premiers buts des Eléphants.

Après la réduction du score par les namibiens (2-1), les Eléphants obtiennent un coup franc à l'entrée de la surface de réparation. Maxwel Cornet se charge de son excécution. Pendant que le joueur prend son élan, des étudiants se mettent à jubiler, et avec eux, tout le reste des supporteurs ivoiriens, y compris les minitres Mabri Toikeusse et Sidi Tiémoko qui se sont mêmes levés de leurs chaises, attendant maintenant que la balle ne rentre au fond des filets. Mais contre toute attente, le ballon s'envole dans les airs. C'était donc une blague et tout le village a eclaté de rire.


''Attention à vos postes radio hein'', pouvait-on entendre dans le public. Fort heureusement, la Côte d'Ivoire a pris le dessus sur son adversaire et les deux personnalités ivoiriennes sont montées sur le podium à la fin du match pour exprimer leur joie et féliciter les Eléphants. ''Bravo aux Eléphants, ils passeront les huitièmes de finale, puis les quarts de finale, ensuite les demies finales et enfin la finale, puis nous irons tous les acceuillir à l'aeroport lorsqu'ils reviendront avec le trophée à Abidjan'', a declaré le minitre Albert Mabri Toikeusse.