Can 2019 : Les Algériens promettent l’enfer aux Ivoiriens

Can 2019 : les algériens promettent l’enfer aux ivoiriens
Par Mael Espoir
Publié le 10 juillet 2019 à 16:58 | mis à jour le 10 juillet 2019 à 16:58

Les fennecs d’Algérie seront aux prises avec les Eléphants de Côte d’Ivoire ce jeudi à partir de 16 heures en quarts de finale de la coupe d’Afrique des nations ( Can 2019). Une rencontre durant laquelle, les fennecs ont promis l’enfer à Serge Aurier et ses coéquipiers.

Can 2019 : Ce que l’Algérie réserve à la Côte d’Ivoire

Les Eléphants de Côte d’Ivoire seront aux prises aux fennecs d’Algérie ce jeudi 11 juillet 2019 à l’occasion des quarts de finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2019) qui se déroule en Egypte. A cet effet, s’est déroulée ce mercredi matin la traditionnelle conférence de presse d’avant match.

Le sélectionneur Djamel Belmadi, conscient des qualités de ses joueurs qui ont enregistré 4 victoires en 4 matches et inscrit 9 buts pour aucun but encaissé, ne craint pas l’obstacle ivoirien bien que reconnaissant les nombreuses qualités protégées de Kamara Ibrahim. « L’équipe de Côte d’Ivoire fait partie des favoris de cette compétition et elle a un passé dans la CAN avec deux titres. Je ne rentre pas dans les aspects de favori‘’, a déclaré le coach algérien qui réserve de grandes surprises aux Ivoiriens.

"Nous n’allons pas nous inquiéter mais le plus important, c’est d’être solide défensivement pour ne pas encaisser. A mes joueurs, je dirai méfiance et confiance et on ne va pas se plaindre de n’avoir pas encaissé de but et pour cela, il faut être solide. Il n’y a pas d’inquiétude si nous encaissons le premier but puisque notre équipe a les ressources mentales pour revenir‘’, a ajouté Djamel Belmadi.

Quant au milieu de terrain algérien Hicham Boudaoui, il a, au nom de ses coéquipiers, affiché une certaine détermination à en finir avec les Eléphants de Côte d’Ivoire. « Je suis satisfait du parcours de notre équipe même si je ne suis pas titulaire. Jouer contre la Côte d’Ivoire est une fierté. Et cela nous encourage à toujours mieux faire contre ces équipes expérimentées. Nous avons l’envie et la volonté de battre la Côte d’Ivoire pour nous qualifier. Notre coach fait du très bon travail tout en ne faisant pas de différence, et c’est ce qui fait qu’il a l’estime des joueurs », a-t-il déclaré.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé