Djédjé Mady rompt le silence et fait des révélations sur le PDCI

"Le PDCI est dans l'opposition"

Djédjé Mady sort de son silence
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 juillet 2019 à 15:07 | mis à jour le 12 juillet 2019 à 22:50

Longtemps resté silencieux dans la vie politique ivoirienne, Djédjé Mady a rompu le silence le samedi 6 juillet 2019. Le vice-président du Parti démocratique de Côte d' Ivoire s'est exprimé au cours d'une rencontre avec les militants de la localité d' Issia, centre-ouest du pays.

Djédjé Mady prépare la bataille de 2020

Ancien secrétaire général du Parti démocratique de Côte d' Ivoire (PDCI), Djédjé Mady est resté bien discret ces dernières années. Mais samedi 6 juillet 2019, à l'occasion d'échanges entre lui et les militants de son parti dans la ville d' Issia, il a présenté sa vision du PDCI actuel.

"Le PDCI-RDA, n’est plus au pouvoir, le PDCI-RDA au jour d’aujourd’hui n’est pas un allié du parti au pouvoir. Le PDCI-RDA est dans l’opposition. Vous savez aussi que des cadres que vous connaissiez, qui figuraient en première ligne, hier, au PDCI ont quitté aujourd’hui le parti", a exposé Djédjé Mady.

Membre Fondateur du Mouvement des Elèves et Étudiants de Côte d’Ivoire (MEECI) dans les années 60, Djédjé Mady a levé un coin du voile sur la stratégie du parti d' Henri Konan Bédié pour conquérir le pouvoir d'Etat en 2020. Selon lui, "Le PDCI essaie de former une plateforme avec d’autres partis politiques et la société civile qui veulent s’intéresser à la mise en place de cette plateforme politique en vue des élections à venir (…))

"Le parti politique a pour vocation première de se donner les moyens de conquérir le pouvoir d’Etat (…) Nous sommes dans une phase de lutte avec le RDR devenu RHDP unifié (…) Il y a une véritable bataille ouverte dont vous devez prendre conscience", a confié l'ancien Président du Directoire du RHDP.

Pour Djédjé Mady, la victoire du PDCI dépendra exclusivement de ses militants. "Ce sont les électeurs qui vont voter. C’est ceux qui donneront le pouvoir au PDCI sous l’égide de Bédié", a expliqué. L'ex-membre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix et ancien ministre de la Santé publique sous le régime de son parti a exhorté les militants à se faire établir des pièces administratives qui vont leur permettre de voter lors de la présidentielle de 2020.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé