Côte d'Ivoire: Pour Soro Guillaume, Sassou-Nguesso irrite Ouattara

Denis Sassou-Nguesso, le président du Congo depuis 1997, veut voir Guillaume Soro succéder à Alassane Ouattara. Cette position du chef de l’État...

Soro Guillaume Sassou-Nguesso Alassane Ouattara
Par Patrice Dama
Publié le 24 juillet 2019 à 08:49 | mis à jour le 24 juillet 2019 à 08:55

Denis Sassou-Nguesso, le président du Congo depuis 1997, veut voir Soro Guillaume succéder à Alassane Ouattara. Cette position du chef de l’État du Congo Kinshasa irrite le camp du Président de la Côte d’Ivoire.

Alassane Ouattara - Soro Guillaume, Denis Sassou-Nguesso veut les réconcilier

On avait assisté à une levée de boucliers de journaux pro-Rhdp contre le président du Congo M. Denis Sassou-Nguesso. Cet homme présenté comme un proche du président ivoirien était vomi par Abidjan à cause de sa position dans le conflit opposant Alassane Ouattara à Guillaume Soro.

Pour Denis Sassou-Nguesso, le chef de l’État ivoirien qui arrive à la fin de son deuxième et dernier mandat doit faire la passe du pouvoir à son jeune frère Guillaume Soro qui a longuement lutté pour son avènement à la tête de la Côte d’Ivoire. Or les camps Soro Guillaume et Alassane Ouattara sont à couteaux tirés depuis maintenant plusieurs mois et toutes les limites dans la réciproque Inimitié qu’ils se vouent ont été dépassées.

Quand Hamed Bakayoko est allé voir Sassou-Nguesso

Alors, lorsque le Président Denis Sassou-Nguesso a montré son penchant pour l’ancien chef rebelle ivoirien, c’est le ministre Hamed Bakayoko qui a pris sur lui d'aller lui rendre visite pour lui demander d’arrêter d’encourager Guillaume Soro dans sa défiance des autorités ivoiriennes. On apprendra que Sassou N'Guesso n’a que peu apprécié cette démarche du maire de la commune d’ Abodjan, la plus peuplée de Côte d’Ivoire.

Denis Sassou-Nguesso fait preuve dans cette affaire d’une certaine insistance puisqu’il s'est de nouveau mis en mission pour essayer de rapprocher les deux camps. Il a pour ce faire parlé à Alassane Ouattara à l’occasion du dernier sommet de l’UA à Niamey, comme le confirme La Lettre du Continent. Il aurait de nouveau plaidé pour une réconciliation Alassane Ouattara - Guillaume Soro, une démarche vouée à l’échec.

Guillaume Soro - Alassane Ouattara, aucune chance de réconciliation ?

En réalité, Guillaume Soro émet une condition à sa réconciliation avec Alassane Ouattara. Il souhaite que le chef de l’ État et tout le RHDP qui ne cesse de le combattre le désignent comme prochain candidat à la présidentielle de 2020. Ce cas de figure n’est pas du tout envisageable pour les Outtaristes.

Amadou Gon Coulibaly, ami de longue date du Président Ouattara, est maintenant lancé pour lui succéder. Ce dernier aimerait plutôt que Guillaume Soro se retire de la course en sa faveur. Cette nouvelle démarche du Président Denis Sassou N'Guesso énerve donc de nouveau dans le camp Ouattara où l’idée même d’une simple réconciliation avec Guillaume Soro n’est plus vue d’un bon oeil tant qu’il ne renonce pas à son envie de devenir Président de la Côte d’ Ivoire dès 2020.

L’ancien Président de l’ Assemblée Nationale s’en prend régulièrement au camp Alassane Ouattara via son conseiller spécial, le professeur Franklin Nyamsi. Ce dernier n’hésite pas à démontrer sur les réseaux sociaux à quel point le pouvoir Ouattara est selon lui mauvais pour la Côte d’Ivoire.


Franklin Nyamsi, ses insultes ne passent pas inaperçues

Franklin Nyamsi « Cette voix » de Guillaume Soro ne cesse de s’en prendre nommément à Hamed Bakayoko, Amadou Gon Coulibaly et à Alassane Ouattara lui-même.

Il est dès lors clair pour les dirigeants de la Côte d’ Ivoire que le conseiller spécial de Soro Guillaume a l’onction de son patron pour multiplier depuis Facebook autant de pics contre leur camp.