Alassane Ouattara au Burkina: Ce qu'il va faire au pays de Compaoré

Alassane Ouattara séjourne au Burkina
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 juillet 2019 à 15:13 | mis à jour le 30 juillet 2019 à 15:47

Alassane Ouattara a quitté Abidjan pour Ouagadougou, la capitale burkinabè, le mardi 30 juillet 2019. Le chef de l' Etat ivoirien doit prendre part à la 8e conférence au Sommet du Traité d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso (TAC), qui se tient depuis le 27 au 31 juillet 2019.

Alassane Ouattara rejoint Gon Coulibaly au Burkina

Le président ivoirien a foulé le sol burkinabè ce mardi 30 juillet en vue de prendre part à la 8e conférence au Sommet du Traité de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso. Les travaux du TAC ont débuté le samedi 27 juillet 2019 à Ouagadougou sous l'égide des Premiers ministres burkinabè et ivoirien, Amadou Gon Coulibaly et Christophe Dabiré.

"Du 29 au 31 juillet 2019 se tiendra à Ouagadougou au Burkina Faso, la 8e Conférence au Sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, avec la tenue des Conseils conjoints de gouvernement et des ministres", avait déclaré Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, à l'issue du Conseil des ministres du mercredi 24 juillet 2019.

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a devancé Alassane Ouattara en terre burkinabè. La 8e conférence au Sommet du Traité d'amitié et de coopération sera une opportunité pour les deux États de faire l'évaluation de la mise en oeuvre des décisions ainsi que des recommandations de la 7e conférence.

Mardi 30 juillet, il est prévu un Conseil conjoint de gouvernement, suivi d'un Conseil des ministres conjoint le lendemain mercredi, placé sous la présidence des présidents Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré.

Le ministère ivoirien des Affaires étrangères apprend qu' "outre l’aspect politique, cette 8e édition du Tac va permettre aux hommes et femmes d’affaires des deux pays de nouer des relations aux fins de dynamiser leurs activités au bénéfice des deux pays, lors d’un forum d’affaires".


Des journées culturelles ivoiro-burkinabè se tiendront les 28, 29 et 30 juillet. Selon le ministre Amon Tanoh, "elles constituent une occasion pour vivifier la culture des deux peuples, qui partagent ensemble la même histoire, avec au programme une foire gastronomique, une exposition-vente, des prestations artistiques et des projections cinématographiques".

Né le 29 juillet 2008, le TAC vise à renforcer la coopération entre la Côte d' Ivoire et le Burkina Faso.