Titrologie : Revue de la presse ivoirienne du 12 septembre 2019

Titrologie, Blaise Compaoré panique à Abidjan

Titrologie du 12 septembre 2019
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 12 septembre 2019 à 08:20 | mis à jour le 12 septembre 2019 à 08:59

12 septembre 2019, la titrologie de ce jour fiat un large écho de la clarification de la position d Robet Beugré Mambé vis-à-vis du RHDP unifié. L'isolation de Pascal Affi N'Guessan par ses camarades de l'opposition fait les choux gras de la presse ivoirienne.

Titrologie, Blaise Compaoré panique à Abidjan

La scène politique ivoirienne est toujours en ébullition à quelque 13 mois de l'élection présidentielle de 2020. Les éventuels candidats et leurs états-majors sont à pied d'oeuvre pour gagner du trrain sur l'adversaire le plus plus coriace. Mais dans cette course au fauteuil présidentiel, il paraît important et opportun de clarifier sa position afin d'éviter d'être taxé d'équilibriste. C'est à cette exigence que s'est soumis Robert Beugré Mambé en indiquant sur Le Patriote : "Je suis avec Ouattara et le RHDP". Cette mise au point du gouverneur d'Abidjan était d'autant plus nécessaire qu'il a récemment été nommé au sein du Bureau politique du PDCI-RDA. Devant les Chefs atchans de Songon, sa communauté, l'ancien président de la CEI a martelé: "En 8 ans, Ouattara a transformé tous les village atchans". Voilà pour quoi il persiste et signe sur Le Matin : "Je suis avec Ouattara et membre du RHDP.

Contrairement au gouverneur Beugré Mambé, il y en a un qui est de plus en plus isolé. Il s'agit de Pascal Affi N'Guessan, président d'une frange du Front populaire ivoirien (FPI). "Les choss se compliquent pour Affi", annonce le sursaut. Et Abel Doualy d'interroger le Député de Bongouanou sur Aujourd'hui : "Peut-on parler de FPI en faisant fi de Laurent Gbagbo ?" Interrogation battu en brêche par L'Intelligent d'Abidjan, qui réplique : "Entre Bédié et Affi, qui a trahi ?" Et Notre Voie d'annoncer : "Après la sortie maladroite de Brahima Kamagaté, un cadre du FPI répond au PDCI." Le Temps, revient largement sur le meeting annoncé du PDCI et le FPI du 14 septembre prochain au Parc des Sport de Treichville. "Koné Boubacar livre les détails de la fête du 14", clame ce journal proche de l'opposition.

S'il y a un autre qui est en mauvaise posture ces derniers temps, c'est bien Blaise Compaoré. Après la condamnation à de très lourdes peines de ses deux anciens compagnons Djibrill Bassolé et Gilbert Diendéré, l'ancien président burkinabè a le coeur qui bat la chamade. "Blaise Compaoré panique à Abidjan", révèle LG Infos, avant de faire une lucarne sur "La mission confiée à Hamed Bakayoko", le ministre ivoirien de la Défense, en faveur de Compaoré.

"Région du N'Zi, Ouattara annoncé pour une visite d'Etat de 4 jours", titre Le Mandat. "Ouattara bientôt en Russie, chez Poutine", indique L'Intelligent d'Abidjan. Malgré cet agenda très chargé du président ivoirien, sa bataille politique contre ses principaux adversaires fait rage. "Ouattara peut-il écarter à la fois Bédié, Gbagbo, Soro...?" s'interroge Le Nouveau Réveil. Et Soir Info, de renchérir : "Bédié déterminé, indique à Ouattara la ligne rouuge à ne pas franchir."

C'est dans ce brouhaha politique que "Des armes ont été découvertes sur le toit de la maison d'un enseignant d'école coranique", déclare Soir Info, avant de faire état de l'insécurité galopante en Côte d'Ivoire. "fusillade, hier, entre des hommes armés et la police, 1 mort", ajoute le journal du groupe Olympe.

La titrologie de ce jeudi ne saurait se terminer sans une note sportive. Et c'est Super Sport, qui ferme la marche en annonçant : "Salah, ManéPépé, Aubameyang, le football africain cherche l'héritier de Drogba et d'Eto'o."



Articles les plus lus