Rentrée scolaire : Kandia Camara prend de grandes décisions

Kandia Camara annonce d'importantes décisions
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 septembre 2019 à 12:11 | mis à jour le 12 septembre 2019 à 12:21

Kandia Camara a présidé la grande réunion de la rentrée scolaire 2019-2020 le mercredi 11 septembre 2019 au lycée d'excellence Alassane Ouattara de l'amitié ivoiro-chinoise de Grand-Bassam. À l'occasion de cette rencontre, la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a annoncé d'importantes mesures pour l'année scolaire 2019-2020.

Kandia Camara annonce l'arrivée de plus de 10 000 enseignants

La grande réunion de la rentrée scolaire 2019-2020, initialement prévue le lundi 9 septembre 2019, s'est finalement tenue le mercredi 11 septembre au lycée d'excellence Alassane Ouattara de l'amitié ivoiro-chinoise de Grand-Bassam, en présence de plusieurs membres du gouvernement venus témoigner leur soutien à Kandia Kamara.

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a souligné que "la rentrée scolaire 2019-2020 s’ouvre dans un contexte marqué par la mise en œuvre du Programme social du gouvernement qui fait la part belle à l’Éducation et à la Formation". Consciente du déficit d'enseignants, Kandia Camara a cru bon de soutenir que "5 300 instituteurs, 3 000 professeurs de collège et 2 000 professeurs de lycée viennent d’être recrutés". À l'en croire, toutes ces recrues rejoindront les salles de classe dès le mois d'octobre.

Face au problème d'infrastructures qui mine l'école ivoirienne, la première responsable de l'éducation en Côte d'Ivoire prévoit l’acquisition de 517 000 tables-bancs et la construction de 8 400 latrines.

Kandia Camara a saisi l'occasion pour dresser le bilan de l'année scolaire écoulée. En ce qui concerne l'enseignement général et technique, les examens du CEPE, du BEPC et du BAC ont enregistré respectivement 84,48%, 57,31% et 41,23% de taux de réussite. Si elle s'est réjouie des résultats scolaires, "globalement satisfaisants", la ministre a déploré des situations regrettables lors des dernières évaluations. "En effet, en dépit des bonnes dispositions des acteurs et partenaires du système, des cas de fraudes ont refait surface. Une fois de plus, je voudrais lancer un appel à tous afin que nous préservions l’école de nos enfants des dérapages qui viendraient déprécier le travail hardi entrepris depuis plusieurs années", a poursuivi Kandia Camara, qui a choisi de "passer sous silence" les grèves ayant entaché l'année scolaire 2018-2019.

Au cours de son intervention, la ministre de l'Éducation a annoncé l'ouverture de 3 077 nouvelles salles de classes publiques d'enseignement préscolaire et primaire, 21 nouveaux collèges modernes, un nouveau lycée et 338 nouvelles cantines fonctionnelles. Ce, en conformité avec les mesures des assises de la Commission nationale de la carte scolaire 2019-2020.

Plusieurs réaménagements seront opérés. Il s'agit entre autres, de la réhabilitation et l’équipement de huit (8) établissements de formation professionnelle livrés depuis mai 2019 dans le cadre du projet PROFORM ; la réhabilitation du Centre d’électronique et d’informatique appliquée (CELIA) de Treichville ; l’ouverture systématique des classes de seconde F2 dans les lycées techniques publics en vue d’uniformiser les enseignements qui aboutissent à la délivrance du baccalauréat F2 (filière de la spécialité électronique) ; le déploiement de la phase expérimentale de la formation par apprentissage avec l’ouverture des premières classes dans 04 établissements dès cette année scolaire.

Le thème retenu pour l'année scolaire 2019-2020, faut-il le rappeler, est "Enseignants compétents performants et engagés, assurance d’une école de qualité".



Articles les plus lus