Zimbabwe: Vingt chefs d'Etat aux obsèques de Robert Mugabe

Une vingtaine de chefs d'Etat aux obsèques de Robert Mugabe
Par K. Richard Kouassi
Publié le 12 septembre 2019 à 20:21 | mis à jour le 12 septembre 2019 à 20:32

La dépouille de Robert Mugabe, décédé à Singapour le vendredi 6 septembre 2019, a été rapatriée au Zimbawe le mercredi 11 septembre. Les obsèques de l'ancien homme fort d' Harare sont prévues du jeudi 12 au dimanche. Selon les autorités zimbabwéennes, une vingtaine de chefs d'État est attendue pour le dernier hommage à l'illustre disparu.

Une vingtaine de chefs d'État pour pleurer Robert Mugabe

Mercredi 11 septembre 2019, le corps de l'indépendance du Zimbabwe est arrivé à Harare. Les autorités du pays ont annoncé des funérailles nationales à la mémoire de Robert Mugabe, disparu à l'âge de 95 ans. Les obsèques de l'ancien président se tiendront entre le jeudi 12 et le dimanche 15 septembre 2019. Plusieurs chefs d'État sont attendus aux obsèques de Robert Mugabe.

George Charamba, le porte-parole de la Présidence a fait savoir que les présidents de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, du Ghana, Nana Akufo-Addo, et du Malawi, Peter Mutharika seront bel et bien au Zimbabwe pour l'ultime adieu à l'homme qui a dirigé cet État de l'Afrique australe pendant près de trente ans.

Il faut souligner que d'anciens chefs d'État prendront part aux funérailles du premier président du Zimbabwe. Thabo Mbeki et Jacob Zuma (Afrique du Sud), Joaquim Chissano (Mozambique), Kenneth Kaunda et Rupiah Banda (Zambie), Festus Mogae (Botswana), ainsi que Sam Nujoma et Hifikepunye Pohamba (Namibie) sont attendus

Robert Mugabe nait le 21 février 1924 à Kutama en Rhodésie du Sud, qui deviendra plus tard le Zimbabwe. À l'âge de 17 ans, il obtient un diplôme dans l'enseignement, puis s'envole pour l'Afrique du Sud, où il s'inscrit à l'université de Fort Harare. Mugabe y fait la connaissance de Julius Nyerere et de Kenneth Kaunda. Dès 1960, Robert Mugabe signe son retour au pays et s'engage dans la lutte pour l'indépendance. Robert Mugabe a dirigé le Zimbabwe du 31 décembre 1980 au 21 novembre 2017, date à laquelle il a été destitué par le Parlement.



Articles les plus lus