Concours de CAFOP: Kandia Camara change tout

Kandia Camara change tout au CAFOP
Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 octobre 2019 à 17:05 | mis à jour le 09 octobre 2019 à 17:20

Kandia Camara, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle, a annoncé des innovations au CAFOP (Centre d’animation et de formation pédagogique). C'était le mardi 8 octobre 2019 à l'occasion de l'atelier-bilan de l’expérimentation de la réforme de la formation initiale des maitres en première année et de l’encadrement des stagiaires de la deuxième année.

Kandia Camara annonce des réformes au CAFOP

Désormais, les pensionnaires des Centres d'animation et de formation professionnelle se soumettront à trois années d'apprentissage au lieu de deux par le passé. L'annonce a été faite par Kandia Camara qui s'exprimait lors de l'atelier-bilan sur la réforme initiale des CAFOP. "À compter de cette année scolaire, la formation initiale des instituteurs adjoints sera de trois années, deux années de formation théorique au CAFOP et une année de formation pratique à responsabilité dans les circonscriptions de l'enseignement préscolaire et primaire", a fait savoir la ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle et de l'Enseignement technique, le mardi 8 octobre à Grand-Bassam. "Cet atelier marque notre volonté de réussir ce changement de paradigme en matière de formation des formateurs", a ajouté Kandia Camara.

"Nous avons mis la réforme en œuvre dans trois CAFOP, à savoir les CAFOP de Yamoussoukro, Gagnoa et Grand-Bassam. La Direction des écoles, lycées et collèges a initié les premiers bilans à mi-parcours du 24 au 31 juillet 2018 puis du 26 août au 2 septembre 2018 au CAFOP de Yamoussoukro en vue d'identifier les faiblesses de la réforme à l'effet d'y apporter les modifications nécessaires. Au vu des résultats satisfaisants, j'ai autorisé l'extension de l'expérimentation dans trois autres CAFOP, celui d'Abengourou, de Dabou et celui de Bondoukou", a expliqué la première responsable de l'éducation en Côte d'Ivoire.


Kandia Camara a invité ses collaborateurs à mettre de "de la foi et de l'énergie" afin de mener à bien cette nouvelle réforme.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp